Sortie Ciné : Les saveurs du Palais

19 Sep

Quand cuisine et cinéma se mêlent je suis la plupart du temps aux anges (comme ici) et ce fût le cas pour  le film Les saveurs du Palais, qui est sorti aujourd’hui.

L’histoire est celle d’Hortense, une femme dans la fleur de l’âge qui donne des cours de cuisine dans sa ferme du Périgord et qui tout à coup est appelée pour devenir la cuisinière personnelle du président de la république. 

Elle débarque donc avec ses petites chaussures à talon et son collier de perles dans le palais de l’Elysée où elle se retrouve prise dans un tourbillon de recommandations, protocole et autre considérations. Bref, on lui parle de tout sauf de l’essentiel : qu’est-ce que l’on attend d’elle et quels sont les goûts du président ? Elle est donc un peu perdue, comme là sur l’image :

Et au fur et à mesure elle va prendre ses marques, imposer son style et ses fournisseurs et tout se serait presque bien passé si dans la cuisine d’à côté (la « cuisine centrale ») le « vrai » chef et sa brigade n’étaient pas aussi hostile. Pour le suite : je vous laisse aller voir « Les saveurs du Palais » ! Et n’ayez pas peur pour le président, de toute façon si Hortense brûle son déjeuner il peut toujours sortir, traverser la rue et aller se commander un plat juste en face chez Eric Fréchon, c’est ça qui est bien quand on habite 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré.

La question qu’on se pose ici, où nous ne sommes pas sur un blog de cinéma, c’est est-ce que ça vaut le coup pour nous autres amateurs de cuisine ?

Et bien oui. Un grand OUI. Vous allez vous régaler (avec les yeux). D’abord j’ai été sous le charme de la pièce dans laquelle Catherine Frot cuisine avec son aide. La cuisine est grande, éclairée par la lumière du jour, les 2 pianos sont magnifiques et les ustensiles aussi (on nous parle d’une batterie de cuisine en cuivre astiquée 1h30 par jour !). La vaisselle est également exceptionnelle. D’ailleurs Hortense est très contente dans sa cuisine avec ses belles casseroles qui brillent, regardez comme elle sourit :

Ensuite comme un grand chef (et comme nous les petits cuisiniers d’ailleurs quand on prend le temps le faire) Hortense compose ses menus en essayant d’y apporter cohérence et authenticité, et choisi ses produits avec le plus grand soin. J’ai adoré et je me suis beaucoup amusée avec le menu « la Loire et ses affluents », rétro jusque dans son titre, une idée à reprendre !

Les recettes sont assez détaillées, et si vous n’avez pas tout mémorisé pendant le film vous pouvez retrouver quelques unes des recettes officielles « Les saveurs du Palais » sur Marmiton :

– le chou farci au saumon braisé aux petits lardons
– la chaudree charentaise
– la crème de Mémée
– les pommes de terre Julia
la tarte au chocolat de Julia

On y gouterait bien non à ce choux farci ? et aux petites carottes ? (il faut manger les fanes nous précise le personnage du film !!)

Pas de déception donc côté cuisine pour le film « Les saveurs du Palais ». En revanche si vous n’êtes pas fan de cuisine allez vous apprécier? Je me pose la question car il y a certes l’étude de caractère du personnage principal, le contexte (les dessous de la vie à l’Elysée) et quelques scènes amusantes mais le scénario des Saveurs du Palais manque quand même un peu  de rebondissements dans l’ensemble. Tiens, je dirais même que le film manque un peu d’assaisonnement, dommage pour un film qui traite de gastronomie !

Un mot pour finir sur la truffe, la troisième star du film après Catherine Frot Jean d’Ormesson qui est mise à l’honneur tout au long de l’histoire. Quel délice, quelle gourmandise ! J’avais l’odeur dans les narines en regardant certains passages.

Qu’on me donne des truffes !!!!

2 Réponses pour “Sortie Ciné : Les saveurs du Palais”

  1. @celinecrespin 20 septembre 2012 à 10 h 42 min #

    Tu sais, on n’a pas besoin d’être « blogueur ciné » pour parler de cinéma, t’es bien placée pour le savoir ma belle ;)
    En tout cas ta critique m’a encore plus donné envie de le voir, donc challenge réussi. Je verrais ça sous un angle différent et vais ouvrir mes papilles comme mes mirettes !

Faire un commentaire