Archive | Aventures Culinaires RSS feed for this section

Une nouvelle aventure avec IKEA Durable

15 Jan

2015, nouvelle année, NOUVELLES AVENTURES ! Et avant d’en dire plus je vous souhaite à tous une excellente et délicieuse année !

Il y a quelques temps j’avais participé avec une amie au concours de cuisine d’IKEA Durable.

Suite à cela j’ai été recontactée pour faire partie d’une nouvelle aventure qui consiste à réduire ses factures en adoptant un mode de vie plus durable au quotidien.

hp Ikea durable
IKEA nous propose de relever le défi grâce à l’opération « Durable & Vous » en partenariat avec l’ONG Prioriterre.

Au programme de cette opération :

1. Un coaching à domicile par un conseiller expert de l’association PrioriTerre
2. Du shopping de produits et solutions IKEA pour répondre aux besoins et objectifs3. 5 mois de partage d’expérience !
Fiche Ikea durable

Ça tombe plutôt pas mal puisque nous déménageons prochainement, ce sera l’occasion pour nous d’aménager notre nouvel appartement en pensant économie d’énergie et chasse au gaspillage !

Pour l’instant nous attendons la visite de notre coach économie d’énergie le 23/01 et d’ici là on met les bouchées double sur les travaux !!

Si cette aventure vous intéresse RDV sur le site IKEA Durable !

 

Boîte Mystère #1

21 Mar

Comme pas mal d’entre vous je pense j’aime bien suivre les émissions de cuisine comme Masterchef ou TopChef (en replay en général pour éviter les 52 coupures publicitaires !). Une de mes épreuves préférées est la boîte mystère. J’ai donc décidé de me jeter à l’eau et de tenter, en demandant à Over-Mister de me préparer une boîte mystère de son inspiration.

Voici ce qu’elle contenait :

Ingrédients boite mystère
– du muesli aux graines
– du harissa
– du basilic frais
– du jambon cru « Prosciutto Crudo »
– 2 courgettes
– 1 aubergine
– des pommes de terre « rates »
– et en option bonus, des épinards frais

Le but étant d’utiliser tous les ingrédients présents dans la boîte plus les ingrédients de mon choix disponibles chez nous.

Je me suis tourné les méninges et j’ai opté pour une assiette type « antipasti », guidée par le jambon italien « Prosciutto Crudo ».

Voici le rendu de l’assiette finale :

Rendu final

Velouté glacé, courgette, épinards et basilic

J’ai fait cuire 1,5 courgettes et une poignée d’épinards frais dans de l’eau salée. J’ai ajouté en fin de cuisson les feuilles de 2 tiges de basilic et j’ai mixé. J’ai ajouté un peu de crème fraîche et du sel.

soupe verte

Pour la décoration j’ai ajouté sur le dessus un morceau de jambon cru revenu à l’huile d’olive pour faire une sorte de chips

Beignets d’aubergine au muesli

J’ai découpé des tranches d’aubergine d’environ 1 cm, que j’ai ensuite trempées dans de la farine, puis dans de l’oeuf battu puis dans un mélange de muesli et de chapelure. J’ai fait revenir ces tranches dans de l’huile très chaudes et je les ai laissé quelques minutes au four à 190° pour finir de cuire l’aubergine.

Pommes de terre au harissa

potato

J’ai cuit les pommes de terre à l’eau salée après les avoir frottées avec un gant spécial « potato ». Je les ai ensuite fait revenir dans un mélange d’huile et de beurre. En fin de cuisson j’ai enlever l’excédent de matière grasse, j’ai ajouté une cuillère à café de harissa et du sel.

Roulés de jambon au basilic

J’ai roulé 2 feuilles de basilic dans une tranche de jambon et passé un peu d’huile d’olive sur le dessus pour ajouter du brillant.

roulé jambon

Courgettes grillées à l’huile d’Olive

J’ai découpé une courgette à la mandoline puis disposé les tranches sur une plaque silpat avant de les badigeonner d’huile d’olive, sel & poivre. J’ai cuit les tranches au four chaud puis je les ai laissé refroidir en remettant un peu d’huile d’olive pour qu’elles ne soient pas sèches. Elles sont servies froides.

mendoline

Et voilà, les assiettes ont été dégustées par mon frère de passage pour le déjeuner et par Over-Mister. Je crois que j’ai réussi à battre la cantine d’entreprise… voire un peu mieux encore ! (en tout cas j’étais contente de moi et j’ai hâte de renouveller l’expérience, je me suis bien amusée !)

rendu final 2

Et vous qu’auriez-vous fait avec cette boîte mystère ? 

Atelier « Légumes d’Hiver » pour les maternels

4 Fév

J’ai eu envie récemment de créer un atelier « Découverte du goût » pour éveiller les enfants au goût et les encourager à manger des légumes de saison (ça c’est depuis que je suis mère, le monde de la petite enfance m’intéresse). Comme j’ai la chance d’avoir un peu de temps en ce moment (malgré le boulot de freelance et le bébé) et une amie instit de maternelle j’ai pu imaginer un premier atelier et le tester sur sa classe.

Et voilà ce que ça a donné :

Atelier légumes

L’atelier « Légumes d’hiver » a eu lieu dans une classe de petite section, un vrai challenge car les enfants de 3 ans ont une capacité d’attention… TRES courte !! J’ai commencé par une rapide introduction à toute la classe sur l’hiver et le fait qu’il y a des fruits et légumes d’hiver et qu’il faut manger des vitamines pour être en bonne santé et ne pas tomber malade (rapide l’introduction, et avec un livre pour montrer des images sinon on les perd dès le début !!)

Puis nous avons séparé la classe en 2 groupes pour s’asseoir autour d’une (mini) table et découvrir les légumes d’hiver. Au programme :

Piocher une carte d’image d’un légume, le retrouver et le nommer. Voir les cartes et imprimer : Fruits et Légumes
Manipuler les légumes pour se familiariser et ne pas en avoir peur (une petite fille a commencé à enlever les feuilles d’un choux de Bruxelles et à les manger, j’ai apprécié son investissement personnel dans l’atelier… mais je l’ai arrêtée quand même).

Une fois familiarisés avec les légumes, nous sommes passés à la phase de dégustation sous forme de jeu : le but était de retrouver les légumes cachés dans la soupe (le potiron), dans la purée (le céleri) et dans les mini-quiches (le poireau).

théorie du genre

On a ensuite rapidement joué à regarder une photo d’un plat et reconnaître le légume. Avec celle-ci par exemple :

Frites
Moi : Qu’est-ce que c’est ?
Les enfants : Des friiiiiites ! (excitation maximale)
Moi : Oui mais c’est fait avec quel légume ?
Les enfants : ….
Une petite voix timide : des pommes de terre ! (Bravo)

Intervention à ma gauche d’un petit garçon super chou : Tu sais ma maman elle a plein de manteaux noirs.
Moi : Euh… OK… y’a un rapport avec les légumes ? (NB : ne pas chercher à toujours comprendre les interventions des enfants de cet âge là !).

Le vrai succès de cet atelier : si certains enfants étaient allés voir leur maîtresse avant mon arrivée pour dire qu’ils ne voulaient pas manger de légumes, une fois dans l’action ils ont tous goûté et tous aimé. Une vraie victoire pour moi ! Y’a que la maîtresse qui m’a dit que la purée de céleri ça ne passait vraiment pas pour elle, comme quoi c’est bien de commencé tôt à apprendre à tout aimer !

Les enfants étaient assez familiers des légumes comme la carotte, la pomme de terre ou le poireau et ont été plus surpris par le céleri, le topinambour et le panais (normal, plein d’adultes ne les connaissent pas non plus !!) en tout cas ça leur a bien plu et on s’est bien amusés.

Si vous êtes sur Paris et avez des enfants de 3 à 6 ans j’anime un atelier gratuit ce week-end chez Happy Families (samedi 8 à 14h45), alors inscrivez-vous et venez faire connaissance !!

Le camion qui fume

6 Fév

Une fois n’est pas coutume, la semaine dernière nous nous sommes fait un petit plaisir « Fast Food ». Pas du MacDo hein, sinon je me serais cachée et je ne vous en ferait pas un article. Non on s’est arrêtés au « Camion qui Fume », sur le parvis du MK2 Bibliothèque après être arrivés trop tard pour voir un film.

Le camion qui fume 1

Le camion qui fume 2

Le principe est simple et commence à se répandre en France : des camions-restaurants servent de la « Street Food » de qualité à prix raisonnable. Le Camion qui Fume est une création d’une chef californienne qui a fait ses classes à l’école Ferrandi et qui a ensuite développé son concept : des hamburgers de qualité, avec de la viande cuisinée maison, des pains qui viennent de chez le boulanger et de vraies bonnes frites. Les menus Hamburgers / Frites sont à 10€.

Il est extrêmement difficile de résister à l’odeur qui sort du camion, comme le montre le nombre de personnes qui font la queue chaque soir où le camion est sur le parvis du MK2 Bibliothèque ! Le soir où nous y étions il n’y avait qu’une demi-heure de queue et a priori on a été chanceux !

La queue pour le Camion qui FumeSaurez vous repérer Over-Mister ? C’est facile il est grand et à le nez en l’air pour mieux se mettre en appétit !

Pendant que vous faites la queue vous pouvez faire votre choix parmi les quelques variétés de hamburgers proposées :

Camion qui fume menu
Over-Mister est resté classique, moi je suis partie sur le barbecue car je suis gourmande… et je ne l’ai pas regretté !! (j’ai longuement hésité avec le « bleu » et sa sauce au porto, très tentant également). Place à la dégustation :

Menu Barbecue

Menu Barbecue

Le pain est moelleux, la sauce goûteuse, le cheddar bien présent et le beignet d’oignon original : c’est très réussi. Ajouter à celà une barquette de frites bien croustillantes et une touche de Ketchup : c’est l’extase Fast-Foodesque !

Regardez la classique ça donne envie aussi non ?

Hamburger Classique

Hamburger Classique

Pour ceux qui habitent sur Paris et qui veulent trouver le Camion qui Fume c’est par ici : www.lecamionquifume.com et pour les autres vous pouvez vous consoler avec le livre :

burgers-les-recettes-du-camion-qui-fume-tana-editions

Chef de cuisine : une expérience inoubliable ! (Episode 2)

30 Jan

Suite de l’aventure 1jour1chef (Episode 1 ici)

Nous avons donc remis nos tabliers vers 18h pour le service du soir. Le principe est de faire la mise en place pour pouvoir assurer le service, puis de se mettre d’accord sur les dressages. Voici sans attendre les plats que nous avons servis pour notre Menu Tentation :

Le bain des demoiselles

Le bain des demoiselles

La cocotte se déshabille

La cocotte se déshabille

Chaud Chaud Chocolat

Chaud Chaud Chocolat

Pour se préparer au service du soir il faut donc après avoir donné un coup de propre à la cuisine de disposer tous les ingrédients à porté de main de façon à pouvoir ensuite les réchauffer et les dresser au moment où ils doivent être servis.

La cuisine prête pour le service

Vous reconnaissez derrière les panais et les carottes fanes de notre plat ! Nous avions choisit de garder la commis avec nous pour le service du soir, car nous n’étions pas trop de 5 pour tout faire et ça nous a permis aussi d’avoir un peu de temps pour aller en salle discuter avec nos invités ! Le service c’est bien passé le patron nous a dit que nous avions réussi à servir les 47 convives en un temps record puisque nous avons envoyé les premières assiettes un peu après 19h30 et les dernières à 22h (entrées, plats, desserts). Une performance pour des novices :)

l'équipe de cuisine du soir au grand complet !

l’équipe de cuisine du soir au grand complet !

Au final malgré quelques contre temps et quelques imprévus sur nos plats nous avons été ravies de cette soirée et le menu a semblé plaire au plus grand nombre. En même temps le patron est revenu enchanté en nous disant que les gens se régalaient après avoir parlé à la table de… ma mère ! Alors forcément l’avis n’était pas de toute impartialité !!

De notre côté nous avons vus quelques défauts et des choses à améliorer mais globalement nous sommes très fières de nous pour une première fois, et prêtes à réessayer dans 6 mois avec un menu estival… affaire à suivre !!

Je recommande l’expérience à tous ceux qui aiment cuisiner, c’est une super opportunité de découvrir le monde de la restauration. L’équipe est adorable, très disponible et fait tout pour que les chefs d’un jour se sentent bien. Etre chef est gratuit, le menu pour les invités est à 30€ entrée/plat/dessert.

Plus d’infos :
www.1jour1chef.com

4, rue Biscornet
75012 Paris
Tél : 01 43 43 00 08

Lancez-vous il y a de la place !!!

Chef de cuisine : une expérience inoubliable ! (Episode 1)

29 Jan

Je vous en avait parlé récemment ce Dimanche nous avons avec 2 amies des cours de cuisine pris la direction des cuisines du restaurant 1jour1chef qui permet à qui le souhaite de devenir chef d’un jour !

Pour nous ce ne fut pas 1jour1chef mais 1 jour 3 chefs !

1jour1chef

Le Dimanche la journée se déroule de la façon suivante : le(s) chef(s) du jour arrive(nt) à 10h et aide à la préparation du brunch.

A partir de 11h30, quand le service du brunch commence, place pour les chefs à la préparation de leur menu du soir. Un chef et un commis sont là pour les encadrer et les aider tout au long de la journée.

Nous avions choisi le menu suivant :

MENU TENTATION

Entrée : Le bain des demoiselles
Nage de langoustines, bouillon parfumé orange, gingembre et citronnelle (Marianne)

Plat : La cocotte se déshabille
Suprême de pintade en croûte, panais carottes et sucrine, jus de volaille (Perrine)

Dessert : Chaud chaud chocolat
Soupe de chocolat, pommes vanillées et pain d’épice maison (Peggy)

 

Nous sommes donc arrivées à 10h et après un petit café pour nous mettre en route nous avons aidé à la préparation du brunch : verrines de fromages blanc au coulis, assiettes de charcuteries, découpage de quiche et décoration de gâteaux… tout un programme (Voir toutes les photos sur Facebook).

Ensuite nous sommes passées aux préparations préliminaires pour nos plats, et principalement la découpe et la taille de nos légumes. Le restaurant étant plein le soir même (de nos parents, amis, collègues…) il fallait préparer à dîner pour 47 personnes et ça fait une sacré différence avec les quantités qu’on prépare d’habitude !!

50 demi-panais épluchés et retaillés pour être à peu près tous de la même taille

50 demi-panais épluchés et retaillés pour être à peu près tous de la même taille

50 carottes fanes à éplucher et calibrer

50 carottes fanes à éplucher et calibrer

Plus les pommes pour le dessert, les ingrédients pour le bouillon et pour la duxelle de champignons.

Nous sommes ensuite passées aux cuissons : Pommes, Duxelle de champignons, Langoustines puis au bouillon pour les langoustines. Dans une énoooorme marmite  Marianne en a encore mal aux bras ! (je vous donne sa recette dans la semaine !)

la duxelle (photo de Peggy)

Et ensuite, une étape pas des moindres pour moi : préparer les suprêmes de pintade en croûte, c’est-à-dire à ce stade enfermer une cinquantaine de filets de pintade préalablement désossé par le chef dans de la pâte feuilletée. Et c’est pas la même chose que de n’en faire que 2 ohhhhhh non. C’est BIEN plus long !

Allez, on garde le sourire y'en a 50 à faire !

Allez, on garde le sourire y’en a 50 à faire !

Manque de chance en plus, le chef d’un jour de la veille avait cramé une fournée de ses feuilletées donc il ne restait pas assez de pâte. Le chef du resto a donc dût s’y coller pendant la coupure et on a fini l’emballage à 18h en revenant c’était un peu la course !! Du coup je n’ai pas eu le temps de faire la décoration comme je le souhaitais mais bon, on a improvisé une déco en faisant frire des fanes de carottes (j’avais vu ça la semaine d’avant dans l’émission de Norbert et Jean) et finalement c’était très bien aussi.

Après toutes ces heures de préparations nous avons eu le droit à un délicieux brunch (à 16h30… est-ce encore un brunch ou plutôt un slunch ?) et ensuite nous sommes parties nous reposer une petite heure avant le service du soir. Une heure c’est court mais c’est aussi extrêmement précieux dans une journée aussi chargée !!!

Suite et service du soir au restaurant 1jour1chef dans l’épisode 2 !

Atelier Cupcake de Noël

17 Déc

Cours de cuisine cupcake

Hier j’ai eu l’occasion de me rendre à un atelier Cupcake chez une copine du CAP cuisine. Je ne suis habituellement pas fan de ce type de gâteau, car les glaçages sont en général trop gras et trop sucrés. Mais pour une fois j’ai mis mes réserves de côté et je n’ai pas regretté car nous nous sommes vraiment bien amusés. Moi qui ne suis pas extrêmement branchée pâtisserie (quoique depuis que je regarde l’émission « Le meilleur Pâtissier » ça me donne des envies) j’ai été plutôt inspirée pour la déco, enfin je vous laisse juge…

Voici ce que je me suis amusée à appeler la « Collection Noël 2012 », base au pain d’épice, glaçage crème au beurre parfumée à l’orange et glaçage royal (blancs d’oeuf et sucre glace)

Cupcake Bonhomme de neige blog de cuisine Over-Cookée

Cupcake Bonhomme de neige

Cupcake Sapin de Noël blog de cuisine Over-Cookée

Cupcake Sapin de Noël

Cupcake Candyshop blog de cuisine Over-Cookée

Cupcake Candyshop

Cupcake Forêt de Sapin Blog de cuisine Over-cookée

Cupcake Forêt de Sapin

Et la collection 1001 nuits :

Wedding Cupcake et « Bouquet de Roses »

L’atelier, animé par la pétillante Karine, dure 3h pour les adultes (et 2h pour les enfants) et se passe de la façon suivante :

– Réalisation de la pâte à gâteau, ici comme nous sommes en période de Noël nous avons fait du pain d’épice.

– Petit thé et dégustation de gâteaux pendant que les gâteaux de pain d’épice cuisent.

– Réalisation des glaçages : glaçage au beurre et glaçage Royal

– Décoration des gâteaux avec les glaçages, de la pâte à sucre, des paillettes, des étoiles, des Pères Noël bref une très grande variété de décors qui permettent de vraiment s’amuser. C’est un peu la partie retour en enfance avec atelier pâte à modeler et dessins.

Vous repartez ensuite chez vous avec vos réalisations, faciles à transporter grâce aux boîtes prévues par Karine. 

Pour terminer je ne résiste pas à l’envie de vous montrer aussi les réalisations de ma talentueuse voisine de gauche pour cet atelier :

Cupcake Mouse (by Yukiko)

Cupcake Sport d’Hiver (by Yukiko)

Ainsi qu’un aperçu de toutes les réalisations des participants à cet atelier, qui ne manquaient pas de créativité !!!

Si vous souhaitez vous aussi organiser un atelier pour adultes ou pour enfants en région parisienne n’hésitez pas à contacter Karine : karine.thieulent@gmail.com

Menu du soir : un nouveau concept de traiteur urbain

7 Déc

J’aime beaucoup découvrir de nouveaux concepts autour de la restauration, alors quand en plus c’est des amis (amis d’amis pour être exacte) je teste avec encore plus de plaisir et bien-sûr : je vous emmène avec moi ! Allons découvrir Menu du soir ! Où ça ? A la sortie du métro Jules Joffrin, ligne 12.

Oh mais qui c’est ? C’est l’équipe de « Menu du soir » ! et y’en a un qui n’aime pas les photos !!

Quel est donc ce concept nouveau ?

Maëliss et Guihlaum vous propose chaque soir de la semaine du Lundi au Jeudi un menu cuisiné pour votre dîner que vous pouvez commander en ligne et qu’ils vous apportent à la sortie du métro. Pour l’instant il n’y a qu’un seul point de distribution qui est à Jules Joffrin mais le concept est amené à se développer ! Le menu se compose d’un plat et parfois d’une entrée et d’un dessert qu’il est possible de commander en supplément.

Quelle type de cuisine est proposée ?

Il s’agit de cuisine plutôt française traditionnelle, avec parfois un brin d’exotisme comme ce soir ou marinade japonaise et wasabi se sont invités dans les sachets en papier. Les produits sont de saison, frais, en provenance  des commerces du quartier : les courses sont faites chaque matin.

Vous êtes convaincus ? On passe à la dégustation ? 

Voici le menu du Jeudi 6 Décembre (textes et photo du site www.menudusoir.fr) :

BOEUF PONZU, PUREE DE CHOU-FLEUR AU WASABI

A propos de la Recette : La sauce Ponzu est réalisée à partir de citrons jaunes et verts, de sauce de soja et de mirin. Cette sauce vient délicatement souligner le goût de l’onglet. La purée de chou-fleur est relevée d’une pointe de wasabi.

CAKE CLEMENTINES PAVOT

A propos de la Recette : Un joli cake au goût délicat de clémentines. Noël approche…

Est-ce que c’était bon ? 

Aussi bon que ça en à l’air sur les photos !! Mention spéciale à l’onglet sauce Ponzu, je ne connaissais pas et je me suis vraiment régalée. Cette sauce accompagnait parfaitement la viande, en lui donnant du caractère mais sans en masquer le goût c’était vraiment très réussi.

En général les menus sont servis prêts à être réchauffés au micro-onde, là l’onglet était à cuire soi-même et même si ça demande un (mini) effort je pense que c’est une bonne option car une viande rouge cuite et réchauffée au micro-onde c’est quand même pas la même chose !

Voilà, je trouve que c’est une très bonne idée et les habitants du 18ème sont chanceux d’être les premiers à pouvoir bénéficier de ce nouveau concept de traiteur urbain qui doit en dépanner et en régaler plus d’un !!

Pour suivre les aventures de Menu d’un soir sur Facebook et découvrir si Maëliss va passer l’hiver sans attraper un seul rhume devenez fan de leur page !

Pour les Twittos n’hésitez pas à leur demander des nouvelles @menudusoir

Menu du Soir
www.menudusoir.fr
contact@menudusoir.fr
9€ le plat / 3 € le dessert

Le restaurant d’application de l’école Ferrandi

4 Déc

Aujourd’hui je vous emmène en sortie au restaurant d’application de l’école de gastronomie Ferrandi. C’est parti ! Tout le monde mets son manteau, fermez bien vos fermetures éclairs jusqu’en haut et mettez vos bonnets pour ceux qui en ont (oups, je crois que la sortie avec les maternelles du mois dernier a laissé des traces !).

déjeuner au restaurant d'application de l'école de cuisine ferrandi

Image du site http://www.ferrandi-paris.fr

Qu’est-ce qu’un restaurant d’application ? 

C’est un restaurant au sein d’une école de cuisine, tenu par les élèves côté cuisine et côté salle. C’est l’occasion pour les élèves d’apprendre leur métier en situation professionnelle, encadrés par leurs professeurs. Ces restaurants sont ouverts au grand public, il faut néanmoins réserver et respecter quelques règles comme le service à heure fixe, notamment le soir car les élèves encore jeunes ne doivent pas finir trop tard. Et – ne rêvez pas – ce n’est pas gratuit !! Ici il y a deux restaurant : Le Premier (celui que j’ai testé) avec un menu du midi à 25€ et Le 28 qui propose un repas un peu plus élaboré à 30€.

Que mange-t-on dans le restaurant de l’école Ferrandi ? 

Les plats vont être ceux du programme des élèves de CAP cuisine ou de Bac Pro. C’est donc de la cuisine traditionnelle française avec une décoration soignée. Le menu change régulièrement et deux plats de résistance sont proposés au choix. Pour ce déjeuner le menu était :

Menu école ferrandi restaurant d'application

Est-ce aussi bien qu’un vrai restaurant ? 

Notre serveur était déjà très pro et a su se montrer agréable même quand il a été un peu titillé par certains convives (bref, il n’a aucune chance d’être embauché dans un café parisien : beaucoup trop aimable !!).

Les plats qui nous ont été servis étaient dans l’ensemble bien réussis. Les voici en photos :

Œuf mollet, croûte de pain d’épice, Petite salade croquante de racines

Plutôt jolie cette entrée non ? Beaucoup de restaurants bien plus cher ne font pas d’aussi belles assiettes. Félicitations aux élèves (et à leur chef) pour cette très belle assiette !

Plat de poisson restaurant d'application Ferrandi

L’appellation « en lorgnettes » vient de la forme des filets enroulés près des yeux. C’est assez amusant, même si je n’aime pas avoir la tête du poisson dans mon assiette. Et accessoirement je n’aime pas les épinards non plus. En fait je me suis trompée j’aurais dût commander le caneton aux navets (j’ai goûté dans l’assiette d’Over-Mister et c’était super bon). La sauce du poisson était très réussie, là-dessus un 2ème bon point !

dessert glacé du restaurant Ferrandi

Avant le dessert nous avons eu une assiette de fromage (Gruyère, Reblochon, Camembert). Et malheureusement l’heure tournant il était déjà 14h45 et j’ai dut m’éclipser avant le dessert ayant RDV à 15h. Du coup je n’ai pas eu l’occasion de goûter ce dessert mais d’après Over-Mister « Il n’était pas trop froid pour un dessert glacé, le biscuit du dessous était bien croquant et le coulis de fruits rouges réussi ».

Un sans faute donc pour ce repas, si ce n’est que le service prend du temps, mieux vaut avoir pris son après-midi !! Et pour les fans de restaurants d’application vous pouvez aussi lire mon billet sur celui du Lycée Hôtelier Guillaume Tirel, dans le 14ème.

Un grand merci à la maman d’Over-Mister qui nous a invités à ce déjeuner !

Réservations

Le service de réservation est à votre disposition du lundi au vendredi.

Plus d’infos

Soirée « Tendance Bières » au restaurant Le Galopin

23 Oct

Grâce à vos nombreux commentaires sur ma recette de tourte au potimarron rôti à la bière, j’ai eu la chance de participer hier soir à la soirée « Tendance Bières » organisée au Galopin : un dîner de 7 plats réalisés par le chef Romain Tischenko, dont certaines recettes à la bière et le tout arrosé de bière bien-sûr !

Nous avons même eu la chance de faire un petit tour en cuisine :

J’ai l’air bien concentrée non ? Je dispose des radis ;)

La soirée a commencé par un petit cours très intéressant sur la dégustation de la bière par Hervé Marziou, biérologue du groupe Heineken et véritable passionné. Je n’ai jamais vu quelqu’un autant en admiration devant son demi, jugez-plutôt : 

Et voici le détail du menu qui nous a été servi :

Plat #1 : Bulots, Algues, crème de céleri

Quoiiiii ? Des bulots ??? Dommage pour moi ce plat a beau être magnifique je ne suis vraiment pas bulots. Une petite gorgée de Heineken pour oublier (je vous ai dit qu’elle avait des arômes de pamplemousse rose ? si si , vous pouvez les sentir juste avant l’impression finale herbacée)

Plat #2 : Veau, Cresson

L’ensemble des plats que nous avons associés à la bière étaient justement riches en herbes, pour faire ressortir les arômes herbacés de cette bière. Comme ce tartare de veau sur crème de cresson saupoudré de poudre de câpres séchées qui était délicieux. Ça change des chips avec la bière…

Plat #3 : Daurade, Radis, Agrumes

C’est le plat sur lequel je suis passée en cuisine ! Admirez la disposition des rondelles de radis vert… c’est moi qui les ai mises. La daurade crue est accompagnée de radis verts, de radis roses (couleur pastèque) et d’une vinaigrette aux agrumes (toujours pour souligner les arômes d’agrumes de la bière). La daurade est saupoudrée de sisho, une plante japonaise décrite comme étant entre la menthe et le cumin. Une vraie réussite ce plat !

Plat #4 : Cabillaud, Kumquat, Cebette

Cette fois-ci le cabillaud est cuit et accompagné de Cébette et de Kumquat. L’olive noire qui vient relever le plat a été particulièrement appréciée par Over-Mister !

Plat #5 : Agneau, Panisse, Epinard

Nous avons changé de bière à partir de ce plat et la fin du repas était accompagnée d’Affligem, une bière plus ambrée. Le morceau d’agneau est caché sous la salade et les champignons frits. La crème d’épinard est relevée de pâte d’anchois, c’était surprenant comme association mais finalement tout le caractère du plat venait de là. Pour les lecteurs qui ne viennent pas du sud, la panisse est une préparation à base de farine de pois chiches, qui se mange en friture ou dorée au four. J’en mangeais pour la première fois et j’ai beaucoup aimé.

Plat #6 : Pistache, Thé Vert

Petits gâteaux à la pistache et glace au thé vert. Les gâteaux faisaient penser à des financiers mais à la pâte de pistche. Un délice. J’ai trouvé une assiette perdue de ce premier dessert à la fin de la soirée… elle n’a pas fait long feu.

Plat #7 : Bière, Poire

Ce deuxième dessert est sobrement intitulé « Bière, Poire » mais c’est bien plus que ça : un coulis de poire, une glace à la bière, une mousse de caramel au beurre et salé et du pop-corn caramélisé. Une très belle fin pour un très beau repas !

Chacun des plats avait beaucoup de personnalité et nous a permis de découvrir les bières sous un oeil nouveau. Nous avons appris que certains grands restaurants pratiquent les associations mets-bières qui, si elles surprennent les clients au premier abord, les séduisent souvent par la suite.

Même les fromages peuvent s’accorder avec de la bière. Les recommandation du biérologue :
– Selle sur cher / Bière Blanche
– Boulette d’Avène / Peforth Brune

A essayer ! Et pour terminer le biérologue nous a aussi rappelé avec justesse que pour un repas à prix serré mieux vaut une bonne bière qui n’est jamais bien chère qu’un mauvais vin ! (et au prix des bouteilles au restaurant on boit trop souvent du mauvais vin en pichet !)

Merci à tous mes lecteurs pour leurs commentaires, et à Tendance Bière et BuzzParadise pour ce sympathique concours !