Archive | Plat RSS feed for this section

Tofu frit à la hmong (recette vietnamienne du livre Very Food Trip)

8 Juin

Je vous ai parlé récemment sur les médias sociaux d’un livre que je viens de m’offrir : Very Food Trip. Il s’agit d’un carnet de recette et de voyage d’un couple qui a fait un tour du monde culinaire (le rêve…). Un livre qui fait vraiment rêver et qui donne faim !

Livre tour du monde cuisine

A l’occasion d’un dîner avec des amis à la maison j’ai testé ma première recette du livre au chapitre Vietnam et j’ai été plus que convaincue ! Il s’agit de « Tofu frit à la hmong« . J’avais en fait acheté du tofu, en me disant que c’est mou et que ça plairait à Babyboy, mais en fait il n’a pas aimé servi nature et quand j’ai goûté j’ai plutôt compris pourquoi : un goût assez étrange et un peu amère. J’en ai déduit qu’il fallait le cuisiner… et juste après je tombe sur cette recette que je partage avec vous ! (bon je l’ai un peu modifiée j’ai pas pu m’en empêcher mais vous trouverez l’originale dans le livre page 131)

________________________________________________________

LA RECETTE

tofu frit recette vietnamienne

Ingrédients :
– 500g de Tofu (ici j’en ai mis moins car c’est tout ce que j’avais)
– 3 gousses d’ail
– 2 tomates (pour le coup j’en ai mis beaucoup plus, qu’il y ai quand même à manger)
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 6 cuillères à soupe d’huile végétale

Émincer l’ail. Couper les tomates en dés et le tofu en gros cubes.

Mettre l’huile végétale dans le wok et faire revenir le tofu jusqu’à ce qu’il soit bien doré et un peu croustillant. L’enlever et faire revenir l’ail puis les tomates 2 minutes. Ajouter le sucre et laisser cuire quelques minutes.

Remettre les dés de tofu croustillants. C’est prêt !

Servir avec du riz pour un repas complet.

Aubergines à la parmigiana façon happi food !

5 Août

Entre deux semaines de vacances, et donc entre 2 voyages en train dans lequel je lis des magazines de cuisine, voici une recette estivale trouvée dans le magazine happi food, magazine que je ne connaissais pas et qui m’a beaucoup plu. Il faut dire qu’avec tous les BBQ de l’été il est parfois bien agréable de reprendre une alimentation un peu moins riche en viande !

Aubergine au parmesan

L’avantage de cette recette est qu’elle est vraiment simple et assez rapide, en revanche je n’ai pas du tout compris pourquoi le temps de cuisson indiqué était de 20 minutes alors qu’il m’a fallu 45 minutes à 180° pour que mes aubergines soient cuites, et encore elles auraient pu attendre encore un peu !

________________________________________________________

LA RECETTE

happi-188256 Ingrédients pour 4 :
– 2 aubergines
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 350g de coulis de tomates
– 1 boule de mozzarella
– du parmesan frais
– roquette et basilic pour la déco
– Huile d’Olive

Couper les aubergines en 2 dans le sens de la longueur, arroser d’huile d’olive et saler. Les disposer dans un plat allant au four.

Émincer l’oignon et les gousses d’ail, les faire revenir dans un peu d’huile d’Olive. Ajouter le coulis de tomates et laisser réduire 15 minutes. Saler, poivrer et ajouter une pincée de sucre.

Préchauffer le four à 180°. Disposer ensuite sur les aubergines le coulis de tomates, la mozzarella coupée en tranches et râper par dessus du parmesan.

IMG_5271
Enfourner le plat pour 45 minutes à 1 heure (jusqu’à ce que le dessus soit grillé et l’aubergine fondante). Ajouter un trait d’huile d’olive, quelques feuilles de basilic et de roquette et servir chaud !

IMG_5277
________________________________________________________

Nous nous sommes régalés en dégustant ces aubergines avec quelques spaghettis à la roquette et au basilic. Une délicieuse recette estivale à garder en tête pour les prochaines vacances ! Prochaines vacances (à la Baule) que je souhaiterais si possible sans maladie, sans antibiotique et sans RDV chez le médecin pour babyboy. Pour l’instant les 2 épisodes précédents des vacances étaient « Fin de varicelle en famille à Center Parcs en Sologne » et « Angine entre amis à Plemeur-Bodou » alors une toute petite semaine sans inquiétudes et avec de bonnes nuits ce serait… le bonheur !

IMG_4055

Boîte Mystère #1

21 Mar

Comme pas mal d’entre vous je pense j’aime bien suivre les émissions de cuisine comme Masterchef ou TopChef (en replay en général pour éviter les 52 coupures publicitaires !). Une de mes épreuves préférées est la boîte mystère. J’ai donc décidé de me jeter à l’eau et de tenter, en demandant à Over-Mister de me préparer une boîte mystère de son inspiration.

Voici ce qu’elle contenait :

Ingrédients boite mystère
– du muesli aux graines
– du harissa
– du basilic frais
– du jambon cru « Prosciutto Crudo »
– 2 courgettes
– 1 aubergine
– des pommes de terre « rates »
– et en option bonus, des épinards frais

Le but étant d’utiliser tous les ingrédients présents dans la boîte plus les ingrédients de mon choix disponibles chez nous.

Je me suis tourné les méninges et j’ai opté pour une assiette type « antipasti », guidée par le jambon italien « Prosciutto Crudo ».

Voici le rendu de l’assiette finale :

Rendu final

Velouté glacé, courgette, épinards et basilic

J’ai fait cuire 1,5 courgettes et une poignée d’épinards frais dans de l’eau salée. J’ai ajouté en fin de cuisson les feuilles de 2 tiges de basilic et j’ai mixé. J’ai ajouté un peu de crème fraîche et du sel.

soupe verte

Pour la décoration j’ai ajouté sur le dessus un morceau de jambon cru revenu à l’huile d’olive pour faire une sorte de chips

Beignets d’aubergine au muesli

J’ai découpé des tranches d’aubergine d’environ 1 cm, que j’ai ensuite trempées dans de la farine, puis dans de l’oeuf battu puis dans un mélange de muesli et de chapelure. J’ai fait revenir ces tranches dans de l’huile très chaudes et je les ai laissé quelques minutes au four à 190° pour finir de cuire l’aubergine.

Pommes de terre au harissa

potato

J’ai cuit les pommes de terre à l’eau salée après les avoir frottées avec un gant spécial « potato ». Je les ai ensuite fait revenir dans un mélange d’huile et de beurre. En fin de cuisson j’ai enlever l’excédent de matière grasse, j’ai ajouté une cuillère à café de harissa et du sel.

Roulés de jambon au basilic

J’ai roulé 2 feuilles de basilic dans une tranche de jambon et passé un peu d’huile d’olive sur le dessus pour ajouter du brillant.

roulé jambon

Courgettes grillées à l’huile d’Olive

J’ai découpé une courgette à la mandoline puis disposé les tranches sur une plaque silpat avant de les badigeonner d’huile d’olive, sel & poivre. J’ai cuit les tranches au four chaud puis je les ai laissé refroidir en remettant un peu d’huile d’olive pour qu’elles ne soient pas sèches. Elles sont servies froides.

mendoline

Et voilà, les assiettes ont été dégustées par mon frère de passage pour le déjeuner et par Over-Mister. Je crois que j’ai réussi à battre la cantine d’entreprise… voire un peu mieux encore ! (en tout cas j’étais contente de moi et j’ai hâte de renouveller l’expérience, je me suis bien amusée !)

rendu final 2

Et vous qu’auriez-vous fait avec cette boîte mystère ? 

Agneau aux pruneaux façon tajine

30 Jan

Je dis ici « façon tajine » car bien-sûr pour faire un vrai tajine il faut le plat spécial. Ici il s’agit d’une cuisson longue à la cocotte avec des épices, des pruneaux et du miel, c’est assez rapide à faire et délicieux à manger.

Nous avons mangé ce plat avec du pain tunisien, que vend une boulangerie près de chez nous, si certaines ont la recette n’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre lien car c’est excellent !

agneau blog

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 4

– 1,2 kg d’épaule d’agneau coupée en cubes de 5cm environ
– 200g de pruneaux
– 1 gros oignon
– 1 gousse d’ail
– épices : curcuma, coriandre et canelle
– 1 cuillère à soupe de miel
– de la coriandre fraîche (ou surgelée)
agneau préparation
Faire revenir les morceaux d’agneau dans un peu d’huile. Si la cocotte est petite, le faire en deux fois : il ne faut pas qu’il y ait 2 étages de viande sinon elle va rendre de l’eau au lieu de colorer. Ajouter les épices et saler.
Quand les morceaux  sont colorés, les enlever de la cocotte et mettre l’oignon coupé en lamelles.
Remettre ensuite la viande, ajouter les pruneaux et la gousse d’ail épluchée et écrasée; couvrir d’eau à hauteur. Laisser cuire 45 minutes à feu moyen avec le couvercle.
Ajouter ensuite le miel, saler si besoin, poivrer et faire cuire encore 15 minutes à couvert.
Ajouter la coriandre fraîche juste avant de servir.

 ________________________________________________________
Et voilà le temps de cuisson est long mais le temps de préparation est assez court… et ça vaut vraiment la peine !

Sauté de porc au miel, moutarde et estragon – Miel « Famille Mary »

28 Jan

A l’occasion de cet article qui présente les produits à base de miel Famille Mary, je vous propose une recette au miel : un sauté de porc au miel, moutarde et estragon.  Comme j’avais déjà fait des recettes à base de miel et épices, miel et romarin, miel et citron et miel et vin blanc j’ai eu envie cette fois de marier miel et moutarde, c’est assez classique mais néanmoins délicieux donc à faire régulièrement !!

 Sauté de porc au miel

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients

– 900g de viande de porc
– 1 cuillère à soupe de miel d’acacia
– 4 cuillères à café de moutarde

– 1 cuillère à soupe de sauce soja
– 1 dl de vin blanc
– 1 carotte
– 1 gros oignon
– 2 gousses d’ail
– 5 cuillères à café de fond de veau
– de l’estragon

Préparer la marinade en mélangeant la sauce soja, le miel et 3 cuillères à café de moutarde. Couper la viande en dés de 3 cm de côté, couper l’oignon en lanières et en ajouter les 3/4 à la viande. Mélanger la viande et l’oignon à la marinade et laisser au frais quelques heures.

Préparer le fond de veau : dans une petite casserole ajouter 5 cuillères à café de fond de veau en poudre à 1/2 litre d’eau, et l’oignon restant + une carotte découpés en gros cubes.

Faire revenir la viande (ainsi que les gousses d’ail écrasées) en 2 fois dans une cocotte avec un peu d’huile pour la colorer. Déglacer au vin blanc. Remettre ensuite toute la viande, ajouter le fond de veau passé au chinois pour enlever la carotte et l’oignon et laisser à feu doux une dizaine de minutes.

Ajouter de l’estragon au moment de servir. 

_______________________________________________________

Si comme moi vous aimez le miel et la cuisine au miel, allez faire un tour sur  le site de la Famille Mary ou dans l’une de leurs boutiques afin de vous approvisionner en produits de qualité. En effet, qu’ils soient bio, rares ou pour cuisiner, Famille Mary propose une séléction de plus de 30 miels avec pour chacun, une personnalité et authenticité unique.

Logo Famille Mary

Vous trouverez entre autre le fameux miel de châtaignier, très prisé des grands chefs pour la cuisine.

Quelques mots sur la Famille Mary :
Apiculteur depuis 1921, Famille Mary possède 1300 ruches. L’histoire de cette famille est née de la passion de Jean Mary pour le monde des abeilles. Passionné d’Apiculture, il produit et vend son miel sur les marchés de La Baule dès 1936. (Ah La Baule, ça me rappelle mes vacances de cet été ça, où j’ai tenté de percer le secret du Fondant Baulois !)

Famille Mary vous fait découvrir tous les trésors des abeilles : le Miel, la Gelée royale, le Propolis, le Pollen des fleurs… Des produits à découvrir d’urgence !

Pommes de terre sautées à cru

20 Déc

Il existe 2 grandes familles de pommes de terre sautées : les pommes de terre sautées après cuisson à l’eau et les pommes de terre sautées à cru. Dans ma famille on les cuisine à cru donc sans cuisson préalable.

________________________________________________________

LA RECETTE 

Pommes de terre sautées

Ingrédients :

– 3 ou 4 pommes de terre à chair ferme par personne
– un gros morceau de beurre
– un peu d’huile (tournesol ou arachide : une huile qui supporte la friture)
– sel, persil

Éplucher les pommes de terre et les couper en petit cubes. Les mettre dans un torchon propre et bien les essorer pour enlever une partie de l’amidon (= éponger le liquide qui sort des pommes de terre).

Faire chauffer l’huile et le beurre dans une poêle. Faire revenir les pommes de terre 30 à 40 minutes en les colorant sans les brûler. Remuer environ toutes les 5 minutes. Saler, ajouter éventuellement du persil en fin de cuisson.
________________________________________________________

C’est un peu long…. mais tellement bon ! Pour moi de cette façon les pommes de terre restent fermes, elles ne partent pas en purée et c’est plus fin que des pommes de terre sautées après cuisson. Le goût également est différent et meilleur selon moi. Mais bon, chacun sa recette et ses préférences !

Over-Mister m’a dit que ça lui rappelait les pommes de terre surgelées en cube prêtes à cuire qu’il mangeait quand il était étudiant, et ça c’est moche parce que les miennes sont bien meilleures. La prochaine fois il se les fera sauter tout seul ses patates.

Tournedos de canard aux morilles, sauce à l’armagnac

19 Déc

J’ai mis un peu de temps à publier cet article car encore une fois je suis déçue de la photo. C’est étrange, les photos pendant la préparation sont en général satisfaisantes et dès que j’arrive au plat… c’est très moyen. J’avoue que je ne me forme pas assez à la photographie culinaire, j’ai lu des articles sur les réglages etc. mais à chaque fois ça rentre par une oreille et ça sort par l’autre. Une bonne résolution à prendre pour 2014 peut-être ? J’y pense !

________________________________________________________

LA RECETTE 

Tournedos de canard aux morilles

Ingrédients pour 2 :

– 2 tournedos de Canard
– 5 cuillères à café de fond de volaille
– 1 carotte
– 1 petit oignon
– 10g de beurre froid
– 5 morilles/personne (Picard Surgelé)
– 1dl d’Armagnac
– Sel, Poivre de Sechuan

Préparer le fond de volaille : mettre à bouillir 1/2 litre d’eau, ajouter le fond de volaille en poudre, la carotte et l’oignon coupés en gros cubes. Quand le liquide a diminué des 3/4, passer au chinois. Réserver.

Faire cuire les morilles encore surgelées 20 minutes à la poêle dans un peu de beurre.

Morilles

Ficeler les tournedos de canard avec de la ficelle alimentaire pour ne pas qu’ils se défassent à la cuisson (pas de la ficelle bleue, rappelez-vous de Bridget Jones !!)

Ficeler les tournedos
Les faire revenir 3-4 minutes de chaque côté dans une poêle bien chaude avec un peu de beurre pour qu’ils colorent puis baisser la température, le temps de cuisson dépendant bien sûr de la cuisson désirée (rosé pour ma part). Saler, poivrer puis les réserver dans un four tiède le temps de faire la sauce (en profiter pour chauffer les assiettes).

Déglacer la poêle à l’Armagnac, laisser réduire. Ajouter le fond de volaille et les morilles, puis le beurre froid en remuant bien pour émulsionner la sauce.

Napper les tournedos préalablement débarrassés de la ficelle de cette sauce et servir chaud !

________________________________________________________

J’ai servi les tournedos de canard avec des pommes de terre sautées à cru comme on les fait dans ma famille (je vous donne la recette prochainement) et des brocolis cuits à la vapeur. C’était Noël avant l’heure ce midi là !

Couscous de Noël

2 Déc

Vous l’attendiez… et bien le voici ! Le couscous de Noël, une commande originale d’Over-Mister qui m’a donné l’occasion de me creuser la tête ! Je suis finalement partie sur une semoule parfumée à la fleur d’oranger agrémentée de raisins secs et d’amandes torréfiées, avec du potiron cuit dans un bouillon aux 4 épices  le tout servis avec du magret de canard au harissa et des merguez bien sûr !!!

Couscous de Noël

________________________________________________________

LA RECETTE 

Ingrédients pour 4 :

– 700g de graine de couscous moyenne
– 4 petites poignées de raisins secs
– 2 poignées d’amandes éffilées
– 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 700g de potiron
– 1 oignon
– 1 branche de céleri
– du 4 épices
– 2 cuillères à café de concentré de tomate
– un peu de harissa
– 1/2 magret de canard et 1 merguez par personne

Au moins 2 heures à l’avance : Étaler le harissa sur les magrets et les remettre au frais. Faire tremper les raisins secs dans un bol d’eau bouillante pour les réhydrater.

Pour les légumes : éplucher et couper le potiron en dés. Laver et couper la branche de céleri  en tronçons, garder quelques feuilles pour la déco. Éplucher et couper l’oignon en 8. Mettre le tout à cuire environ 20-30 minutes dans 1,25 litre d’eau salée, ajouter les épices. Une fois que le potiron est tendre ajouter  le concentré de tomate et poivrer.

Légumes Couscous

Pour la semoule : Ajouter les raisins et un peu d’huile d’Olive à la semoule puis verser le même volume d’eau bouillante salée que de semoule. Laisser la semoule gonfler, ajouter les amandes que vous aurez faites torréfié quelques minutes à la poêle ou au four (elles doivent brunir légèrement). Égrainer la semoule.

Pour la viande : Griller le magret de canard 10 minutes côté peau, puis baisser le feu et laisser cuire encore 5 minutes (le temps de cuisson dépend de l’épaisseur du magret. Cuire les merguez (je l’ai fait dans la même poêle en les ajoutant à mi-cuisson du magret).

________________________________________________________

Et voilà, une recette de Noël bien gourmande… quoique qu’un peu éloignée et du couscous traditionnel et de l’idée qu’on a d’un plat de Noël ;)

Paupiette de veau aux oignons et petits pois – Plat solo

10 Sep

« Dans la vie il ne faut pas se laisser abattre ». Ceci est le leitmotiv de ma maman, qui ne s’applique pas forcément à la cuisine mais à toutes les situations : problème de boulot, déprime passagère, rentrée des classes… bref tout. Leitmotiv qui se complète d’un « Mieux vaut faire envie que pitié » : une invitation à ne pas chouiner mais à aller de l’avant. Est-ce que je dirais les mêmes choses à mon fils ? Probablement, parce que les chiens ne font pas de chats !

Alors si votre moitié est de sortie, de week-end, n’existe pas ou s’est barré sans demander son reste et que vous dînez seul(e), voici quelques idées de plats solos, à consommer sans modération parce qu’il ne faut pas se laisser abattre hein !!

On commence aujourd’hui avec la paupiette de veau, parce que c’est meilleur qu’une pizza surgelée, sans demander beaucoup d’efforts ! (on va pas non plus cuisiner 2h pour dîner seule…)

________________________________________________________

LA RECETTE 

Paupiette de veau aux oignons

– 1 paupiette de veau
– 1 petit oignon
– 1 cuillère à café de fond de veau
– 100ml d’eau
– 10g de beurre froid

Accompagnement : des petits pois, frais, surgelés ou en boîte ! (ici ce sera surgelés)

Découper et émincer l’oignon. Faire revenir la paupiette de veau dans un peu d’huile et de beurre sur toutes ses faces en même temps que l’oignon dans une casserole à fond épais. Ajouter le fond de veau et 100ml d’eau. Laisser cuire à feu moyen une quinzaine de minutes en couvrant. Ajouter 10g de beurre froid dans la sauce pour la rendre brillante et onctueuse. Ôter la ficelle avant de dresser l’assiette (les ficelles dans les assiettes ce n’est jamais ni chic…ni utile !)

Servir avec des petits pois et déguster avec le sourire !

Paupiette de veau

________________________________________________________

D’où vient le mot « Paupiette » ? A priori d’après wiktionnaire de l’italien polpetta qui veut dire boulette. Mais je vois également sur un autre site que ce serait une altération du mot papillote.

Si quelqu’un est spécialiste de la paupiette, qu’il nous éclaire. En attendant, bon appétit !

Clafoutis brocoli, tomates cerises et fromage de chèvre.

6 Juin

Vous allez me trouver obsédée par les légumes ces temps-ci, et c’est pas complètement faux je dois l’avouer ! Disons qu’avec la grossesse j’ai faim… voir très faim… et une grosse envie de manger sain, sans trop passer de temps en cuisine. Voici donc une recette dans la lignée des précédentes : un clafoutis au brocoli, tomates cerises et formage de chèvre. J’ai ajouté aussi du basilic, qui donne un petit gôut d’été à l’ensemble.

clafouti brocoli cuit

En version salée comme en version sucrée, le clafoutis est une bonne alternative à la tarte et à la quiche : moins riche et plus rapide à faire ! Et pour ce qui est du brocoli, c’est un légume abordable, qu’on trouve partout, et qui est excellent pour la santé : il serait donc dommage de s’en priver. En savoir plus sur les bienfaits du brocoli.

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 2 :

– Un petit brocoli
– Une douzaine de tomates cerises
– Quelques rondelles de brique de chèvre
– Quelques feuilles de basilic
– 3 oeufs
– 10cl de crème liquide +5cl de lait
– 2 bonnes cuillères à soupe de maïzena
– Un peu d’huile d’olive

 Clafoutis brocoli avant cuisson

Cuire le brocoli à la vapeur (ne pas le cuire beaucoup, il finira de cuire avec le clafoutis). Préchauffer le four à 200°C

Huiler le fond d’un plat à l’huile d’olive, y déposer le brocoli découpé et les tomates cerises. Mélanger dans un saladier les oeufs, la maïzena, la crème, le lait et le basilic lavé et coupé. Saler, poivrer puis ajouter sur les légumes et disposer sur le dessus des tranches de chèvre.

Le clafoutis cuit une bonne demi-heure.

________________________________________________________

Et voilà une recette de clafoutis salé simple, rapide et gourmande, parfaite pour se sentir en vacances un jour de beau temps !