Archives de Tag : Plat exotique

Poulet au miel et au citron, Recette Express n°1

15 Mai

Peu de temps pour cuisiner mais envie de manger bon et sain ? Suivez le guide ! Aujourd’hui je vous propose une recette express de poulet au citron aussi bonne que légère !

Poulet au citron - recette express

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 2 :

Ingrédients poulet au citron – 2 escalopes de poulet

– 1 citron

– 1 cs de sauce soja

– 1 cc de miel

– riz basmati

– 1 cc de Maïzena ou de fécule de pomme de terre

Mettre le riz à cuire. Couper le poulet en lamelle dans le sens de la largeur, les faire mariner dans le mélange sauce soja – le jus du citron – miel.

5 minutes avant que le riz ne soit cuit, passer les morceau de poulet à la poêle, laisser cuire 5 minutes à feu doux puis les retirer et ajouter la fin de la marinade. Épaissir la sauce du poulet au citron en ajoutant la cuillère à café de maïzena ou de fécule de pomme de terre (j’ai essayé ici avec de la farine de riz, mais c’est moins bien que la maïzena). Réchauffer le tout et servir le poulet au citron sur un bol de riz.

________________________________________________________

Et n’oubliez pas de participer au concours Lesieur du billet précédent : c’est le dernier jour pour tenter votre chance !

Poulet au gingembre et au citron, purée de cèleri.

24 Jan

recette de poulet au gingembre et au citron

Je vous le disais hier, j’ai une passion pour le gingembre frais en ce moment. Et pour les plats asiatiques également, que je cuisine peu mais que j’adore déguster au restaurant. Alors pour une fois, et après avoir étudié le blog Recettes d’une chinoise, je me lance pour une recette de poulet mi-chinois mi-français puisqu’il est servi avec une purée de cèleri et non avec du riz.
________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients :
– 2 escalopes de poulet
– 1/2 poivron
– quelques champignons de Paris

Ingrédients pour la marinade :
– 1 cuillère à café de gingembre frais haché
– 2 cuillères à soupe de jus de citron
– 1 cuillère à soupe de Vin Jaune Chinois (dans la recette initiale, ici, c’est sacrilège mais je l’avoue, j’ai mis du saké car je n’avais que ça sous la main)

Ça n'a pas l'air comme ça mais c'est très bon !

Ça n’a pas l’air comme ça mais c’est très bon !

Ingrédients pour la sauce :
– 1 verre d’eau
– 1 cuillère à café de fond de volaille (ajout personnel)
– 1 cuillère à soupe de maïzena
– 1 cuillère soupe de vinaigre de riz
– une touche de miel

Couper le poulet en fines tranches, le laisser au frais au moins 15 minutes dans la marinade. Mettre un peu d’huile dans un wok, faire revenir rapidement le poivron coupé en lamelles. Ajouter le poulet sans sa marinade puis les champignons en tranche. Saler. Remuer.

Quand le poulet est cuit sortir les ingrédients et ajouter le vinaigre de riz. Puis ajouter l’eau, le miel et la maïzena, bien remuer à l’aide d’un petit fouet, la sauce va rapidement épaissir. Saler. Remettre les ingrédients et laisser quelques minutes à feu doux. C’est prêt !

Pour la purée : éplucher et couper un cèleri rave en gros cubes. Les faire bouillir dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Égoutter en gardant un peu d’eau de cuisson, ajouter 1/2 brique de crème liquide et mixer. Assaisonner à votre goût.
________________________________________________________

Nous nous sommes régalés avec cette recette, je suis contente de connaitre enfin le secret de sauce onctueuses chinoises (la maïzena !!). En plus c’était plus léger en goût et plus naturel que la cuisine du traiteur chinois d’en bas qui a tendance à rapidement m’écoeurer (trop de sel et de sucre je pense) et ça j’en suis plutôt fière !!

Comment cuire des haricots rouges secs ?

4 Jan

Les légumes secs n’ont plus la cote. Ainsi, les Français consomment 10 fois moins de légumes secs qu’il y a un siècle, soit seulement 5 g par personne et par jour, alors qu’ils contiennent au moins autant de fibres que le pain. Et des protéines. Et du fer, du magnésium, du phosphore et de la vitamine B9 (dixit la nutritionniste de la fondation Bonduelle). Tout cela en étant pauvre en graisse… et pas très cher ! Alors on s’y mets aux légumes secs ? Suivez le guide !

Deux étapes importantes pour cuire des haricots secs :
– Le trempage : plonger les haricots rouges une dizaine d’heures dans de l’eau froide
– La cuisson : cuire à feu doux au minimum une bonne heure, voire une heure et demie.

Il faut donc anticiper en prévoyant le trempage des haricots rouges et avoir du temps devant soi pour la cuisson. Deux points qui peuvent poser problème aux gens pressés mais ne prenez pas peur : rien ne vous empêche de faire autre chose pendant que vos haricots rouges trempent ou mijotent, je vous rassure nul besoin de rester à côté de la casserole.

________________________________________________________

LA RECETTE : Haricots rouges à la tomate et aux épices

cuire des haricots rouges

Ingrédients :

– 500g de haricots rouges secs
– 1 boite de tomates pelées
– 2 cuillères à soupe de gingembre frais hâché
– 3 gousses d’ail
– 2 oignons
– 5 graines de cardamone
– un peu de curry en poudre / de coriandre en poudre
– un peu de piment (selon votre goût)

Mettre les haricots à tremper une dizaine d’heures dans de l’eau froide, puis les mettre à cuire dans un grand volume d’eau frémissante salée, environ une heure et demie (ils sont cuits quand ils sont bien fondants, trop cuits s’ils se mettent en purée !)

Préparer la sauce : hacher le gingembre, l’ail et les oignons et les mettre à cuire dans un peu d’huile. Ajouter la boîte de tomate pelée et faire revenir une quinzaine de minutes. Ajouter les épices et le piment. Saler.

Quand les haricots sont cuits mettre un peu de jus de cuisson de côté puis les égoutter. Mélanger le jus de cuisson à la sauce. Ajouter les haricots rouges et recuire le tout une dizaines de minutes. C’est prêt !
________________________________________________________

A déguster en plat unique avec du riz, ou en accompagnement d’une viande ou d’un poisson !

Alors ça vous tente ? Si vous aimez ce type de recette testez aussi le dahl de lentilles !

Dahl de lentilles au lait de coco et danse Bollywood !

27 Nov

Recette de cuisine indienne : le dahl de lentilles

Le Dahl est un plat indien à base de légumineuses, le plus souvent des lentilles (légumineuse se dit « Dal » en indien, sans le « h »). Les légumineuse sont une famille d’aliment délaissée à tort dans notre alimentation moderne. Font partie de cette famille : les haricots, les lentilles, les fèves, les sojas, les pois et les pois chiche par exemple.

C’est un plat végétarien, que l’on mange souvent avec du riz, l’association légumineuse-féculent permettant de bien assimiler les protéines des légumineuses (cette association existe dans pas mal de plats traditionnels, le couscous par exemple : semoule + pois chiche).
Il existe plusieurs recettes de dahl de lentilles, celle que  je vous propose aujourd’hui (inspirée du livre « La cuisine des paresseuses ») est au lait de coco et au citron vert.

Avant de commencer la recette de dahl de lentilles une petite danse pour se mettre dans l’ambiance :

Pas mal non ? C’est un extrait du film « La famille indienne » que je vous recommande si vous ne l’avez pas vu. Faudrait qu’on s’entraîne avec Over-Mister pour danser comme ça ! (Dès qu’on est prêts je vous poste une vidéo)

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients :

– 250g de lentilles corail
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– 1 cuillère à soupe de gingembre frais haché
– 1 piment rouge séché
– 40g de beurre
– du curry indien (ou autres épices proches)
– 6 grains de cardamone
– 1/2 litre d’eau
– 200ml de lait de coco

 recette de cuisine indienne : plat de lentille

Hacher l’ail, émincer les oignons et hacher également un morceau de gingembre frais. Couper le piment en 2 dans le sens de la longueur, enlever les graines et hacher le. Rincer les lentilles corail à l’eau claire.

Faites chauffer le beurre dans une casserole à fond épais et y faire revenir  l’ail, les oignons et le gingembre jusqu’à ce que l’ensemble colore légèrement. Ajouter le piment, les épices, puis les lentilles et remuer pendant 1 minute. Ajouter l’eau, poser le couvercle à cheval et laisser à feu doux pendant 25 minutes.

Ajouter ensuite le lait de coco et le jus du citron vert et laisser cuire à nouveau 10 minutes. La consistance du dahl de lentilles doit être entre la soupe et la purée.

 ________________________________________________________

Voilà vous n’avez plus qu’à déguster ! L’odeur qui se dégage du dahl de lentilles pendant la cuisson est tout simplement délicieuse et un brin d’exotisme en plein mois de Novembre c’est bon pour le moral non ?

Cuisine du placard : Spicy Fajitas

15 Oct

Aleeeeeeeerte Rouge !! Danger imminent ! Appelez les secours !!!!!

Que se passe-t-il ? Over-Mister a UNE RHUME. Si, si je vous assure un rhume. Les hommes qui me lisent ont le sang qui s’est glacé dans les veines et une goutte de sueur qui s’est formée sur la tempe. La maladie, oui Messieurs. Votre pire cauchemar.  Et hors de question de prendre un médicament bien sûr car le doliprane c’est le mal.

Et les femme qui me lisent… ont sûrement un sourire entendu au coin des lèvres et pensent « Bon courage Over-Cookée, je sais ce que c’est… » Allez on sort l’artillerie lourde pour ce cas d’urgence : un bon plat chaud, gourmand et bien relevé fait avec ce que j’ai trouvé dans les placards / au frigo !

Garniture pour les galettes de blé Old El Paso

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 5 fajitas :

– 5 tortillas de blé
– 1 moyenne boîte de maïs (Géant Vert, qui lui est en pleine santé)
– 1 boîte de beans (Heinz sinon rien, je suis formelle là-dessus)
– 1/4 de pot de crème fraîche
– Gruyère râpé
– piment d’Espelette
– 1 oignon
– une gousse d’ail
– une feuille de laurier
– Paprika en poudre

Beans Heinz, Maïs Géant vert, crème carrefour, Tortillas de blé Old El Paso, fromage rape president, oignon et ail

Éplucher et couper l’oignon, le faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Ajouter la gousse d’ail épluchée et écrasée à l’aide de la lame d’un grand couteau, et la feuille de laurier.

Ajouter la boite de beans, la boite de maïs et, si un piment vert traîne dans votre cuisine (ça doit bien arriver à d’autres puisque c’était le cas chez moi ce soir) le débiter et l’ajouter aussi. Saler, piment d’espeletter (c’est un nouveau verbe que je viens d’inventer.)

Rouler ensuite la préparation dans les fajitas. Recouvrir de crème fraîche dans laquelle vous aurez ajouté 2 cuillères à café de piment d’Espelette (oui, n’hésitez pas sur la quantité c’est une situation extrême qui nécessite de sortir les grands moyens). Recouvrir de gruyère râpé.

Et hop au four ! 20 minutes à 180° et un petit passage sous le grill et le tour est joué.

 ________________________________________________________

La photo n’est pas réussie mais en ce moment de toute façon il n’y a plus de luminosité et pour tout ceux qui ont un blog de cuisine c’est la galère ! Alors à la guerre comme à la guerre, voici les fajitas :

Fajitas recouvertes de fromage fondu

Voilà si les Spicy Fajitas ne viennent pas à bout de ce rhume alors je rend mon tablier. Non mais.

Poulet sauté à l’asiatique, tomate & coriandre

10 Juin

J’aime beaucoup la cuisine asiatique, et, comme nous habitons à côté du quartier chinois, c’est assez facile pour nous de se procurer plein de petites sauces (et autre sachets géants de nems surgelés). Alors parfois je me lance dans des essais de cuisine d’inspiration exotique et cette fois-ci je me suis vraiment régalée avec cette recette de poulet mariné aux épices et revenu à la poêle :

Poulet sauce soja et miel, tomates & coriandre

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients (pour 2):

– 2 escalopes de poulet
– 2 tomates
– Coriandre fraîche
– Sauce soja sucrée
– Sauce soja salée
– Vinaigre de riz
– Gingembre en poudre
– Coriandre en poudre
– Cannelle en poudre

Découper le poulet en dés, ajouter les sauces et les épices, faire mariner (cette étape et le dosage se font un peu au feeling et selon vos goûts !)

Poulet mariné sauce soja et miel

Faire revenir rapidement la viande à la poêle à feu vif dans un peu d’huile, ajouter les tomates et un peu d’eau. Baisser le feu, et laisser cuire le poulet (c’est rapide). Ajouter la coriandre en dernier, c’est prêt !

Poulet au soja, coriandre et quinoa

C’est sûrement très bon avec du riz, ici pour changer un peu j’ai servi cette recette de poulet avec du quinoa.

Légumes au lait de coco, parfum thaï

24 Oct

Ce week-end nous avons eu un arrivage de pommes de terre de notre ruche. Qu’est-ce qu’une ruche ? Un groupe de consommateur qui se mettent ensemble et passent commande à un producteur : La ruche qui dit oui. Ca permet d’avoir du Bio a prix cassé, d’acheter local et d’être en relation directe avec le producteur. Mr P. adore, il a donc sauté sur l’occasion et sur son vélo pour nous ramener 5kg de patates. Et comme j’en avait déjà acheté au marché la semaine dernière, il ne me reste plus qu’à cuisiner des pommes de terre !

Ingrédients:
– 12 pommes de terre type Charlotte
– 5 carottes
– 250g de petits pois surgelés
– 1 boite de lait de coco
– 1 coeur de bouillon Thaï Maggi
– 2 piments pili pili / piment d’espelette (selon vos goûts !)

Éplucher et couper les pommes de terre et les carottes  en gros morceaux, les cuire à la vapeur en les gardant un peu fermes. Cuire les petits pois à l’eau bouillante.

Mettre les carottes et les pommes de terre dans une cocotte et ajouter le coeur de bouillon Thaï. Bien mélanger jusqu’à ce que le coeur de bouillon ait fondu. Ajouter le lait de coco, puis les 2 piments. Enfin ajouter les petits pois égouttés. Laisser mijoter à feu doux une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres.

C’est prêt ! Voilà une bonne livre de pommes de terre écoulée, c’est déjà ça.

 

Pétoncles au sésame et purée de patate douce

19 Oct

Une recette avec un brin d’exotisme, relevée par une petite sauce à base de vinaigre de riz et de sauce soja !

Ingrédients:
– une douzaine de Pétoncles
– 1 grosse patate douce
– graines de sésame
– crème fraîche liquide
– huile de sésame
– vinaigre de riz
– Sauce soja

Eplucher la patate douce, la couper en gros morceaux et la cuire dans de l’eau salée. L’écraser ensuite avec une fourchette et ajouter un peu de crème liquide, sel & poivre (ou piment d’espelette).

Rouler les pétoncles dans des graines de sésame, les faire revenir dans de l’huile de sésame chaude. les retirer de la poêle, ajouter un peu de vinaigre de riz, puis un peu de sauce soja.

Dresser les assiettes : purée de patate douce, pétoncle, sauce soja/vinaigre de riz.

J’ai beaucoup aimé la sauce, c’était la première fois que je testais l’association vinaigre de riz et sauce soja.

(la recette des pétoncles est issue du livre « Le cours de cuisine de l’atelier des chefs »)

Nouilles Chinoises

20 Juil

Le week-end dernier nous sommes allés nous promener dans le quartier chinois. Pour ceux qui ne connaissent pas Paris c’est un quartier où l’on trouve pleins de magasins, de supermarchés et de restaurants asiatiques ( il n’y a pas que des Chinois). Et voici une idée de recette après un tour au supermarché chinois :

Ingrédients pour 2:
– 1 petit paquet de nouilles chinoises fraîches
– 1 oignon
– 1 oeuf
– 4 ou 5 champignons noirs déshydratés
– huile de sésame (spéciale wok)
– Sauce soja sucrée et sauce soja salée

Réhydrater les champignons. Couper l’oignon en lamelles, le faire revenir au wok dans un peu d’huile de sésame (cette huile supporte les hautes températures, elle est donc parfaite pour la cuisson au wok). Ajouter de la sauce soja sucrée et faire caraméliser l’oignon.

Faire bouillir un grand volume d’eau avec un bouillon (ici du bouillon Maggi au champignons). Cuire les pâtes 2 minutes puis les égoutter.

Ajouter les champignons coupés en lamelles. Puis mettre l’oeuf battu et le faire cuire dans un coin du wok (pour faire des petits bouts d’omelette comme dans le riz cantonais). Ajouter les pâtes, arroser de sauce soja salée.

Note pour les parisiens : la balade dans le quartier chinois est un bon plan en cas de pluie car la plupart des magasins sont dans des galeries couvertes. On sait jamais, ça peut encore servir comme conseil dans les jours qui viennent !