Archives de Tag : Traiteur

Cannelés au comté

20 Déc

cannelés pour l'apéritif

* attention : recette pour moules à mini-cannelés !! *

Vous faites déjà une overdose de Noël, de guirlandes clignotantes et de petit lutins ? Moi aussi j’avoue. Allez, faisons un break, je vous propose une recette sobre, simple et délicieuse : des cannelés au comté pour un apéro sans chichis, sans bling bling et sans Jingle bells. Ouf.

Je ne suis pas hyper fan de cannelés sucrés que je trouve trop sucrés en général, mais j’aime beaucoup l’idée de ces petits gâteaux : croquants et caramélisés à l’exterieur et moelleux à l’intérieur. Ici la difficulté était d’insérer le comté de façon à ce qu’il soit présent sans prendre le dessus sur le goût de la pâte à cannelés. J’ai essayé une première fois de mettre des cubes de comté dans les moules : mauvaise idée, le fromage est sortis à la cuisson et le résultat n’était pas exceptionnel. J’ai tenté la seconde fois de mettre du comté rapé dans les moules puis des les remplir de pâte, et cette recette de cannelés au comté a été testée et approuvée par les goûteurs !
________________________________________________________

LA RECETTE

 Ingrédients pour une trentaine de cannelés au comté :
Recette pour l'apéritif, de délicieux cannelés au comté
– 50cl de lait
– 2 oeufs
– 150g de farine
– 50g de beurre
– 80g de bon comté fruité
– 1 pincée de sel

 

Faire bouillir 40cl de lait avec le beurre. Battre les 10cl de lait restant avec les oeufs. Quand le mélange beurre/lait bout le sortir du feu et ajouter le mélange lait/oeufs. Laisser refroidir.
Ajouter la farine tamisée. Garder au frais 1 nuit.
Le lendemain, préchauffer le four à 220°C* râper le fromage et en mettre un peu dans chaque moule à cannelé. Remplir les moules de pâte (elle est plus liquide que la pâte à crêpe c’est normal !). Cuire 35 minutes à 220°C puis 7-8 minutes à 180°C*. J’ai un seul moule en silicone, j’ai donc fait 2 fournées.

* je vous donne les indications de cuisson qui correspondent à mon nouveau four, en mode chaleur tournante. Je dois en général prévoir des températures plus élevées que pour un four à convection classique. Quoiqu’il arrive surveillez bien la cuisson !
________________________________________________________

Voilà et pour la petite histoire j’ai amené ces cannelés pour un apéritif chez une copine… que j’ai trouvée en peignoir dans son salon. Moment de doute des 2 côtés. « Euh… vous n’avez pas eu mon texto pour annuler ?! » et bien… si après vérification j’ai bien reçu un texto à 14h23 mais je suis passée à côté ! (la honte). Bref, puisqu’on était là et qu’elle se sentait un peu mieux on a ouvert une bouteille avec son copain (qui n’avait pas la gastro, lui) on a bisouillé le bébé, on a pris une photo pour le couple d’amis qui n’est pas venu (ils avaient lu le texto) et on est reparti une heure après, pour pas quand même faire trop les gros lourds !!

Bref, si vous avez une gastro et que vous êtes en pyjama n’hésitez pas à m’appeler je vous apporterais des cannelés. ;)

PS : ma copine malade avait une belle surprise pour moi que j’ai hâte de partager avec vous mais pour l’instant je ne peux pas. Et pourtant c’est top. Mais chut.

Opération traiteur : le sucré

31 Août

Et après la partie salée, place au dessert ! Là aussi j’ai un dessert chouchou : les tartelettes aux fraises. La pâte est à l’amande, la crème pâtissière à la vanille de Madagascar. J’ai ajouté un nappage brillant fait avec les sachets Vahiné.

Pour la pâte à tarte (j’ai pu faire 60 fonds de tartelettes) :
– 125g de beurre
– 100g de sucre glace
– 3 jaunes d’œufs
– 250g de farine
– 50g de poudre d’amande
– 5g de sel
– (Éventuellement un peu d’eau)

Avec la même pâte et un appareil au citron, j’ai préparé des tartelettes au citron. L’appareil n’était pas tout à fait assez chaud quand j’ai rempli les tartelettes, du coup il n’est pas plat à l’intérieur, mais ça ne gâche pas le goût !

Pour 30 tartelettes :
– 100g de jus de citron (prévoir 200g de citron)
– 50g de sucre semoule
– 1 Œuf
– 1 jaunes d’œufs
– 10g de Maïzena
– 30g de beurre (en pommade)
– 30g de crème

Faire bouillir le jus de citron avec les 2/3 du sucre et un peu d’eau pour faire un sirop
Battre les œufs avec 1/3 du sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la maïzena. Délayer le mélange avec le sirop de citron.
Mettre le mélange à ébullition. Remuer sans arrêter avec un fouet comme pour la crème pâtissière (attention à ne pas laisser accrocher au fond de la casserole).
Incorporer la crème bouillante  puis le beurre en pommade. Verser chaud dans le fond de tarte.

Ajouter le nappage au pinceau une fois la tartelette refroidie.

Ci dessous les mini-cookies de Mr P. Si vous voulez la recette, dites moi et  je la lui redemanderais :) Pour rappeler les goûters de notre enfance on les as servis avec un verre de lait.

Et pour finir une vue d’ensemble du buffet avec la mousse au chocolat (faite avec la recette Nestlé : 200g de chocolat, 6 oeufs), les brochettes de fruits et les brochettes de bonbons. Ca vous plait ?

Un grand merci à ma brigade (ouais ça y est je me prend pour un chef, j’ai la grosse tête) on a vraiment passé un bon moment à cuisiner tous ces petits desserts !

Opération Traiteur : le salé

30 Août

Les photos de la soirée sont arrivées ! Alors voici le résultat de notre travail (d’abord à 2 pour les préparations initiales, puis à 4 le jour J), on a fait au minimum 24 exemplaires de chaque bouchée.

On commence par mes chouchous : les oeufs de caille mimosa. Le principe est assez simple : cuire les oeufs (4 minutes à l’eau bouillante pour des oeufs de caille durs), les écailler, les couper en 2. Récupérer le jaune et le mélanger à une mayonnaise (maison) et remplir les oeufs à la poche à douille :

Les canapés : beurre-citron saumon, beurre de roquefort et noix, foie gras et confit d’oignon (fait la veille) (Beurre-citron : du beurre parfumé d’un peu de jus de citron et légèrement salé, beurre roquefort : moitié beurre et moitié roquefort. )

La tapenade olive – figue – rhum (moitié Olive, moitié figues fraiches, huile d’Olive, Huile de Colza, Cassonade, Rhum. proportions au feeling  par Mr P.)

Les gougère au fromage ont connu un gros succès (ça plait toujours beaucoup les gougères !). Il s’agit d’une pâte à choux classique à laquelle on ajoute 100g de gruyère rapé.) Là on les voit avant leur 2ème passage au four, le gruyère du dessus n’est pas encore fondu !

Roulés de pousses d’épinards et de jambon cru (j’ai eu la bonne idée de les prendre en photo avant le début de la soirée car aussitôt posés, ils ont disparus !) Le conseil de Mr P. : passer un pinceau avec un peu de vinaigrette sur les pousses d’épinards avant de rouler le tout.

Et on termine avec les bruchettas tomate, ail & Jambon. A nouveau le conseil peinture de Mr P. : passer un pinceau trempé dans l’huile d’Olive sur le dessus pour la touche brillance.

Bilan : il ne restait plus rien à la fin, et ça fait très plaisir aux cuisiniers. En plus de ces recettes il y avait également des mini-quiches lorraine, des brochettes litchi-crevette -menthe fraîche, un plateau de fromages et des bâtonnets de légumes avec des sauces. A priori les gens étaient très contents !
En revanche on a dût supprimer 2 recettes faute de temps : les boulettes de chèvre aux herbes, au poivre et aux épices et les croquettes de poisson.

Nous avions préparé en avance en salé:
l’avant veille :  pâte brisée et pâte sucrée
la veille : confit d’oignon et mini-quiches (mais elles ont un peu ramollis)

A suivre demain : le sucré

Bonne journée à tous

Opération « Traiteur »

26 Août

Ce week-end je teste un nouveau métier. J’ai déjà essayé « Chef à Domicile », maintenant je me lance (en galante compagnie) dans « Traiteur ».

Un couple d’amis fêtent leurs 30 ans, avec 20-25 invités et le menu qui a été décidé ensemble sera le suivant :

Pour l’instant j’ai préparé hier soir la pâte brisée pour les quiches et la pâte sucrée à l’amande pour les mini-tartelettes dessert. Et il reste donc beaucoup, beaucoup de travail avant la soirée !

Je vous raconterais tout ça Lundi, et je croise les doigts pour qu’il n’y ai pas trop de ratés !

Bon week-end à tous !