Archives de Tag : Végétarien

Hamburger végétarien et frites de polenta

12 Fév

Hamburger végétarien et frites de polenta

Plusieurs sources d’inspiration pour cette recette de hamburger végétarien au fromage de chèvre et aux oignons caramélisés. D’abord une envie de hamburger depuis notre passage au Camion qui fume, et ensuite une envie de frites de polenta depuis  que j’ai vu l’émission de Norbert et Jean où ils revisitaient les plats de fast food en version light ! Et le côté végétarien c’est pour faire plaisir à Over-Mister parceque manger trop de viande c’est mauvais pour l’environnement ;) Mais ne vous inquiétez pas cette recette est plus que gourmande !

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 2 :

– 2 pains à hamurger (ici du pain complet)
– 2 steacks de soja (ici des sojasun goût provencal)
– 1 oignon
– un peu de sirop d’érable
– 2 feuilles de salade
– 2 tranches de tomme de chèvre
– 175g de polenta
– 1/2 litre de lait demi-écrémé
– un peu de beurre
– Ketchup, Moutarde

Hamburger végétarien fromage de chèvre

Préparer la polenta 2 heures à l’avance : faire chauffer 175g de polenta avec 1/2 litre de lait, ajouter un morceau de beurre et saler. Quand le mélange bout attendre 2 minutes, puis le retirer du feu et étaler dans un plat préalablement recouvert de papier film (pour pouvoir démouler facilement). Réserver au frais.
Quand la polenta a pris, la démouler et découper des rectangles en forme de frites. Faire revenir les frites de polenta dans une casserole anti-adhésive avec un peu de beurre. Quand elles sont chaudes et colorées c’est prêt.

Émincer l’oignon, le faire revenir dans un peu de beurre et à mis cuisson ajouter un trait de sirop d’érable. Laisser caraméliser.

Mettre les steack de soja une minute au micro-onde. Les disposer ensuite sur le bas du pain à hamburger et mettre une tranche de tomme de  chèvre par dessus. Passer au grill quelques minutes pour que le fromage de chèvre fonde. Ajouter ensuite les oignons et laisser les réchauffer sous le grill.

Sur le dessus du pain à hamburger, mettre du ketchup et une pointe de moutarde, puis assembler le hamburger :

hamburger oignons caramélisés

________________________________________________________

Voilà j’espère que ça vous plaira, de notre côté nous nous sommes régalés. En plus c’est une recette un peu régressive et réconfortante (pour certains psy le moelleux du pain à hamburger qu’on attrape avec les doigts rappelerait… le sein de notre mère ! – gloups). J’ai donc décidé avec cette recette de hamburger végétarien de participer au concours « Comfort Food » organisé par Gourmandiseuse :

TasseChoco1

Comment cuire des haricots rouges secs ?

4 Jan

Les légumes secs n’ont plus la cote. Ainsi, les Français consomment 10 fois moins de légumes secs qu’il y a un siècle, soit seulement 5 g par personne et par jour, alors qu’ils contiennent au moins autant de fibres que le pain. Et des protéines. Et du fer, du magnésium, du phosphore et de la vitamine B9 (dixit la nutritionniste de la fondation Bonduelle). Tout cela en étant pauvre en graisse… et pas très cher ! Alors on s’y mets aux légumes secs ? Suivez le guide !

Deux étapes importantes pour cuire des haricots secs :
– Le trempage : plonger les haricots rouges une dizaine d’heures dans de l’eau froide
– La cuisson : cuire à feu doux au minimum une bonne heure, voire une heure et demie.

Il faut donc anticiper en prévoyant le trempage des haricots rouges et avoir du temps devant soi pour la cuisson. Deux points qui peuvent poser problème aux gens pressés mais ne prenez pas peur : rien ne vous empêche de faire autre chose pendant que vos haricots rouges trempent ou mijotent, je vous rassure nul besoin de rester à côté de la casserole.

________________________________________________________

LA RECETTE : Haricots rouges à la tomate et aux épices

cuire des haricots rouges

Ingrédients :

– 500g de haricots rouges secs
– 1 boite de tomates pelées
– 2 cuillères à soupe de gingembre frais hâché
– 3 gousses d’ail
– 2 oignons
– 5 graines de cardamone
– un peu de curry en poudre / de coriandre en poudre
– un peu de piment (selon votre goût)

Mettre les haricots à tremper une dizaine d’heures dans de l’eau froide, puis les mettre à cuire dans un grand volume d’eau frémissante salée, environ une heure et demie (ils sont cuits quand ils sont bien fondants, trop cuits s’ils se mettent en purée !)

Préparer la sauce : hacher le gingembre, l’ail et les oignons et les mettre à cuire dans un peu d’huile. Ajouter la boîte de tomate pelée et faire revenir une quinzaine de minutes. Ajouter les épices et le piment. Saler.

Quand les haricots sont cuits mettre un peu de jus de cuisson de côté puis les égoutter. Mélanger le jus de cuisson à la sauce. Ajouter les haricots rouges et recuire le tout une dizaines de minutes. C’est prêt !
________________________________________________________

A déguster en plat unique avec du riz, ou en accompagnement d’une viande ou d’un poisson !

Alors ça vous tente ? Si vous aimez ce type de recette testez aussi le dahl de lentilles !

Pommes de terre sautées des paresseuses

13 Déc

une recette originale de pommes de terres sautées

Chaque famille a sa propre recette de pommes de terre sautées. Chez mes parents nous sommes étions plutôt cuisson des pommes de terre sautées à cru : éplucher les pommes de terre, les couper en petits cubes puis les essorer dans un torchon propre. Cuire environ 30 minutes à la poêle dans un mélange de beurre et d’huile. J’ai souvent vu par la suite des cuissons type « pommes de terre miettes » comme on les appelle au CAP de cuisine : cuire les pommes de terre à l’eau, les éplucher, faire revenir à la poêle (il en existe de nombreuses variantes : à la graisse d’oie, avec  de l’ail, du persil…)

Alors quand j’ai croisé cette recette dans le livre de cuisine des Paresseuses, j’ai été intriguée car il s’agit de les couper en gros cubes, les ébouillanter puis les faire revenir dans du beurre et enfin finir de les cuire au four. C’est parti pour le test, la période est bonne car c’est un classique sur la table de Noë! !

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients :

– 500g Pommes de terre à chair ferme (environ…)
– 40g de beurre (Soit un – très – gros morceau)

recette de pomme de terre sautées

Mettre de l’eau salée à bouillir. Éplucher les pommes de terre et les couper en gros cubes. Les faire cuire 5 minutes dans l’eau bouillante (ce temps de cuisson m’a paru un peu bas, car elles cuisent à peine, la prochaine fois je les mettrais 10 minutes). Les égoutter.

Faire revenir les pommes de terre dans le beurre et les casser un peu en remuant la casserole (j’ai pas hyper bien saisi la notion de « casser les pommes de terre » notamment car elles étaient dures + le temps pour cette étape n’était pas indiqué).

Mettre les pommes de terre dans un plat et laisser 30/40 minutes au four à 200°C (bon surveillez vos pommes de terre sautées du coin de l’oeil : j’ai lu le livre rapidement et j’ai un peu tendance à cuisiner à l’instinct donc je ne voudrais pas être responsable de pommes de terre brûlées du réveillon de Noël 2012)

Salez et servez !

________________________________________________________

Les plus de cette recette :
– Le goût : un très bon goût de beurre
– Le moelleux : la cuisson au four rend les pommes de terre  très moelleuses
– La praticité : pendant que les pommes de terre sont au four vous pouvez faire autre chose l’esprit libre, ça évite par exemple de se lever toutes les 5 minutes pour remuer les pommes de terre sautées pendant qu’on déguste le foie gras !!

Les moins :
– Les pommes de terre manquent un peu de croustillant et de coloration
– Ce ne sont pas celles de ma Maman (point négatif évidemment)

Voilà, vous avez tout en main pour tester ! Et vous quelle est votre recette de pommes de terre sautées ?  

Dahl de lentilles au lait de coco et danse Bollywood !

27 Nov

Recette de cuisine indienne : le dahl de lentilles

Le Dahl est un plat indien à base de légumineuses, le plus souvent des lentilles (légumineuse se dit « Dal » en indien, sans le « h »). Les légumineuse sont une famille d’aliment délaissée à tort dans notre alimentation moderne. Font partie de cette famille : les haricots, les lentilles, les fèves, les sojas, les pois et les pois chiche par exemple.

C’est un plat végétarien, que l’on mange souvent avec du riz, l’association légumineuse-féculent permettant de bien assimiler les protéines des légumineuses (cette association existe dans pas mal de plats traditionnels, le couscous par exemple : semoule + pois chiche).
Il existe plusieurs recettes de dahl de lentilles, celle que  je vous propose aujourd’hui (inspirée du livre « La cuisine des paresseuses ») est au lait de coco et au citron vert.

Avant de commencer la recette de dahl de lentilles une petite danse pour se mettre dans l’ambiance :

Pas mal non ? C’est un extrait du film « La famille indienne » que je vous recommande si vous ne l’avez pas vu. Faudrait qu’on s’entraîne avec Over-Mister pour danser comme ça ! (Dès qu’on est prêts je vous poste une vidéo)

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients :

– 250g de lentilles corail
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– 1 cuillère à soupe de gingembre frais haché
– 1 piment rouge séché
– 40g de beurre
– du curry indien (ou autres épices proches)
– 6 grains de cardamone
– 1/2 litre d’eau
– 200ml de lait de coco

 recette de cuisine indienne : plat de lentille

Hacher l’ail, émincer les oignons et hacher également un morceau de gingembre frais. Couper le piment en 2 dans le sens de la longueur, enlever les graines et hacher le. Rincer les lentilles corail à l’eau claire.

Faites chauffer le beurre dans une casserole à fond épais et y faire revenir  l’ail, les oignons et le gingembre jusqu’à ce que l’ensemble colore légèrement. Ajouter le piment, les épices, puis les lentilles et remuer pendant 1 minute. Ajouter l’eau, poser le couvercle à cheval et laisser à feu doux pendant 25 minutes.

Ajouter ensuite le lait de coco et le jus du citron vert et laisser cuire à nouveau 10 minutes. La consistance du dahl de lentilles doit être entre la soupe et la purée.

 ________________________________________________________

Voilà vous n’avez plus qu’à déguster ! L’odeur qui se dégage du dahl de lentilles pendant la cuisson est tout simplement délicieuse et un brin d’exotisme en plein mois de Novembre c’est bon pour le moral non ?

Cake salé d’automne : figues, noix et courgette.

8 Nov

La nouvelle cuisine n’est pas encore installée : la cuisinière et le réfrigérateur tardent à disparaître ! Mais comme je ne peux pas rester longtemps sans cuisiner tant pis, je me suis fait un chemin dans cette cuisine encombrée pour mélanger quelques ingrédients, remuer un petit peu et hop, un cake salé aux figues, aux noix et à la courgette qui nous fera un bon dîner, accompagné d’une petite salade d’endives.

_______________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients :

– 3 oeufs
– 200g de farine
– 1 sachet de levure chimique
–  un sachet de mélange pour pain Figue & noix de Daco Bello (offert lors de la dernière édition du Kitchen Lab)
– 1 petite courgette
– 7cl d’huile d’Olive
– 10 cl de lait
– Sel, Poivre

Mettre le four à préchauffer à 180°

Mélanger les oeufs, la farine, la levure, l’huile et le lait. Saler et poivrer. Ajouter le mélange Figue & noix, et la courgette rapée. Mélanger.

Mettre le mélange dans un moule à cake beurré et fariné. Cuire environ 45 minutes.


_______________________________________________________

Et voilà de quoi se faire un petit plateau télé ce soir devant la finale de Masterchef ! Car ce soir c’est le combat final entre Pierre et Ludovic, alors selon vous qui sera le Masterchef 3 ? 

PS : admirez la petite mise en scène automnale avec tissu de circonstances et feuille séchées ! ;)

Cuisine du placard : Spicy Fajitas

15 Oct

Aleeeeeeeerte Rouge !! Danger imminent ! Appelez les secours !!!!!

Que se passe-t-il ? Over-Mister a UNE RHUME. Si, si je vous assure un rhume. Les hommes qui me lisent ont le sang qui s’est glacé dans les veines et une goutte de sueur qui s’est formée sur la tempe. La maladie, oui Messieurs. Votre pire cauchemar.  Et hors de question de prendre un médicament bien sûr car le doliprane c’est le mal.

Et les femme qui me lisent… ont sûrement un sourire entendu au coin des lèvres et pensent « Bon courage Over-Cookée, je sais ce que c’est… » Allez on sort l’artillerie lourde pour ce cas d’urgence : un bon plat chaud, gourmand et bien relevé fait avec ce que j’ai trouvé dans les placards / au frigo !

Garniture pour les galettes de blé Old El Paso

________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 5 fajitas :

– 5 tortillas de blé
– 1 moyenne boîte de maïs (Géant Vert, qui lui est en pleine santé)
– 1 boîte de beans (Heinz sinon rien, je suis formelle là-dessus)
– 1/4 de pot de crème fraîche
– Gruyère râpé
– piment d’Espelette
– 1 oignon
– une gousse d’ail
– une feuille de laurier
– Paprika en poudre

Beans Heinz, Maïs Géant vert, crème carrefour, Tortillas de blé Old El Paso, fromage rape president, oignon et ail

Éplucher et couper l’oignon, le faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Ajouter la gousse d’ail épluchée et écrasée à l’aide de la lame d’un grand couteau, et la feuille de laurier.

Ajouter la boite de beans, la boite de maïs et, si un piment vert traîne dans votre cuisine (ça doit bien arriver à d’autres puisque c’était le cas chez moi ce soir) le débiter et l’ajouter aussi. Saler, piment d’espeletter (c’est un nouveau verbe que je viens d’inventer.)

Rouler ensuite la préparation dans les fajitas. Recouvrir de crème fraîche dans laquelle vous aurez ajouté 2 cuillères à café de piment d’Espelette (oui, n’hésitez pas sur la quantité c’est une situation extrême qui nécessite de sortir les grands moyens). Recouvrir de gruyère râpé.

Et hop au four ! 20 minutes à 180° et un petit passage sous le grill et le tour est joué.

 ________________________________________________________

La photo n’est pas réussie mais en ce moment de toute façon il n’y a plus de luminosité et pour tout ceux qui ont un blog de cuisine c’est la galère ! Alors à la guerre comme à la guerre, voici les fajitas :

Fajitas recouvertes de fromage fondu

Voilà si les Spicy Fajitas ne viennent pas à bout de ce rhume alors je rend mon tablier. Non mais.

Galettes fines à la farine de petit épeautre

13 Oct

Galettes fines faites avec de la farine de petit épeautre

Ces galettes à la farine de petit épeautre sont inspirées d’une recette de tortilla (galettes de blé mexicaines) vue sur un blog de cuisine américain; en ce moment je suis à la recherche de la recette parfaite de tortilla. N’ayant plus de farine de blé, j’ai tenté avec la farine de petit épeautre et je suis assez contente du résultat même si cela ressemble plus à du pain non levé qu’à un galette souple.

Qu’est-ce que le petit épeautre ? 

C’est une céréale, ancêtre des céréales modernes, qui était cultivée en abondance jusqu’à l’époque romaine mais qui a ensuite été quasi abandonnée au profit du blé qui a un rendement bien supérieur. Depuis 1990 la culture de petit épeautre a repris en France notamment en Haute Provence, et est appréciée dans l’agriculture bio car elle ne nécessite ni pesticide, ni désherbant et très peu d’eau. Le petit épeautre est également pauvre en gluten et a une composition riche et équilibrée en éléments minéraux. Ça donne envie de s’y mettre non ?

champ de petit epeautre

Bon là comme-ça à part pour les experts on dirait du blé, je vous l’accorde !

A ne pas confondre avec l’épeautre tout court, qui est une céréale peu digeste.
________________________________________________________

LA RECETTE

Ingrédients pour 4 galettes :

– 1 mug de farine de petite épeautre (ça y est je me suis mise à la mesure au mug ça évite de sortir la balance !)
– 1/4 de mug d’eau tiède
– 1 cuillère à café de levure chimique
– 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
– 1 cuillère à café de sel

Mélanger la farine avec la levure. Ajouter l’eau, l’huile et le sel. Pétrir la pâte quelques minutes, puis former une boule et laisser reposer la pâte une petite heure.

Couper la pâte en quatre petites boules. Les étaler pour former les galettes (envrion 1/2 cm d’épaisseur). Les cuire une par une quelques minutes à la poêle dans un peu de beurre. Les garder tièdes, dans un torchon propre par exemple. C’est prêt à déguster !

________________________________________________________

Nous les avons mangé avec du chou cuit au bouillon de poule, et je pense que ça peut être bon avec plein d’autres légumes ou des plats en sauce. Si vous avez un peu de temps en ce week-end pluvieux n’hésitez pas à essayer.

J’ai un peu de mal à me concentrer au moment où j’écris ces lignes : des voisins sont en train de se disputer et les cris qui parviennent jusqu’ici salon sont assez inquiétants, monsieur est en pleine crise de nerfs ! C’est pas bon pour le moral toute cette pluie.

Tartine Jaune : Poivron, Tomate & Coriandre marinés à l’huile d’Olive

5 Oct

Tartine de légumes d'été marinés à l'huile d'Olive et à la coriandre, recette d'alain Passard

J’ai pris à la médiathèque le livre d’Alain Passard « Collages & recettes ». Dans ce livre Alain Passard présente des mariages audacieux entre légumes (ou entre herbes et légumes) et il explique qu’il aime associer les aliments entre eux lorsqu’ils ont la même couleur car les résultats sont souvent délicieux. Il associe par exemple la tomate Noire de Crimée et le poivron rouge.

Je suis partie faire les courses, mais en ce début Octobre il n’y avait plus de tomate Noire de Crimée au Monoprix (il y en avait le mois dernier dommage !). J’ai donc suivi les conseils d’Alain Passard et revu mon choix en fonction des couleurs :

Cuisiner les légumes : poivron jaune et tomate jaune

 Je pouvais pas me tromper c’est bien les mêmes couleurs !

________________________________________________________

LA RECETTE : TARTINE JAUNE

Ingrédients pour 6 ou 7 tartines

– 2 poivrons jaunes
– 2 tomates
– 1 bouquet de coriandre
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail
– Sel, poivre, Huile d’Olive

Mettre les poivrons sous le grill jusqu’à ce que la peau cloque. Les enfermer dans un sac plastique bien fermé et laisser refroidir un peu, puis les éplucher, enlever les pépins et couper en lanières.

Laver et couper les tomates en tranches très fines. Couper également quelques rondelles très fines dans le centre de l’oignon. Hacher l’ail. Laver et hacher la coriandre.

Dresser ensuite dans un petit plat par couche :  Poivron, Ail, Tomates, Oignons, Coriandre. Renouveler l’opération en assaisonnant bien chaque couche. Recouvrir d’huile d’Olive et laisser mariner au frais au moins 3 heures avant de déguster sur du pain grillé (idéalement aux Olives nous dit Alain).
________________________________________________________

S’il vous reste de l’huile, filtrer là et utilisez là dans vos salades, elle a un goût unique !! J’ai hâte d’être à l’été prochain pour essayer avec les tomates de crimée et le poivron rouge, qui sont sûrement encore plus sucrés. Mais en jaune c’était déjà délicieux :)

Et si une tartine ne vous fait pas un repas (Ah bon ? ) voici une idée de repas complet à partir de cette recette :

Tartine de légumes d'été marinés à l'huile d'Olive et à la coriandre, recette d'alain Passard

Riz à l’oignon et aux épices

27 Sep

Je tiens cette recette de riz à l’oignon de la mère d’une amie. En rentrant du lycée on se faisait des goûters avec ce riz quand on avait la chance d’en trouver dans son frigo !! Normalement il se fait avec du riz type « Oncle Ben’s » ici j’ai revisité la recette avec du riz semi-complet et des épices.

________________________________________________________

LA RECETTE DE RIZ A L’OIGNON AUX EPICES

Ingrédients :
– 2 verrres de riz
– 4 verres d’eau + 1/2 à la fin
– 1 gros oignon
– 1 feuille de Laurier
– Une pincée de canelle en poudre
– 1/2 gousse de vanille
– 3 graines de cardamone
– 2 clous de girofle
– Sel, poivre, huile d’Olive

Couper l’oignon et le faire revenir dans l’huile d’olive (je fais des tranches que je coupe en 4). Ajouter les 2 verres de riz et faites le revenir avec l’oignon jusqu’à ce que le riz devienne translucide. Ajouter les épices, le laurier l’eau et le sel. Laisser cuire le riz à découvert sans remuer. C’est très important de ne pas remuer, sinon le riz colle.

Quand le riz est quasiment cuit et avant qu’il n’attache au fond de la casserole le remuer délicatement, remettre 1/2 verre d’eau, couvrir et laisser le riz à l’oignon finir de gonfler hors du feu. Rectifier l’assaisonnement et servir avec une salade par exemple : vous aurez un plat complet !

________________________________________________________

Voilà j’espère que vous  apprécierez autant que moi !

Et sinon, si vous avez 2 minutes je participe au concours de recettes Tendance Bière et j’ai besoin pour être sélectionnée d’avoir un maximum de commentaires sur la recette ici 

 Merci à tous !!!

« Charlotte Pie » : tourte au potimarron cuit à la bière, champignons et emmental.

24 Sep

Recette à la bière

Je vous l’avais annoncée et bien la voici : ma recette à la bière pour le concours organisé par Tendance Bière ! Le principe est simple : on m’a demandé de créer une recette à la bière ou une recette qui s’accorde particulièrement bien avec de la bière. Les 15 recettes les plus commentées seront examinées par le jury et 8 blogueurs gagneront un repas pour deux au Galopin, le restaurant de Romain Tischenko (le chef qui a gagné Top Chef en 2010.)

J’ai réfléchi plusieurs jours à cette recette à la bière : je voulais sortir un peu des sentiers battus et proposer une recette qui utilise la bière sous plusieurs formes (ce sera le cas car le potimarron est cuit dans la bière et la tourte est accompagnée d’un sirop de bière). Pour moi la bière évoque l’Angleterre, et les recettes à la bière ce que l’on peut manger dans les Pubs. J’ai donc choisi de m’inspirer de la traditionnelle « chicken pie » de nos amis anglais, mais en version végétarienne. C’est ainsi qu’est née la « Charlotte Pie » dédicacée à ma belle-soeur anglaise (vous aurez deviné son prénom !!).

Pour cette recette j’ai choisi une bière brune : la Pelforth Brune qui est décrite comme ayant des arômes de pain grillé, de café et de fruits rouges.

Elle donne envie non ?

________________________________________________________

LA RECETTE DE LA CHARLOTTE PIE

Ingrédients pour 2 tourtes individuelles :

– 1 potimarron
– 5 gros champignons de Paris
– 1 échalote
– 1 cannette de 33cl de Pelforth
– 40g de sucre
– 2 cuillères à soupe de sirop d’érable
– un peu d’emmental rapé
– 5cl de crème de soja (ou crème liquide classique)
– 1 rouleau de pâte feuilleté
– 1 jaune d’oeuf pour la dorure
– huile d’Olive, sel & poivre

Laver et couper le potimarron en quartiers (utiliser un couteau à pain). Couper l’échalote et la faire revenir dans un peu d’huile d’Olive dans une grande cocotte. Ajouter les quartiers de potimarron, 1 petit verre d’eau et 2 cuillères à soupe de sirop d’érable. Saler et laisser cuire à couvert 10 minutes.

Recette au potimarron ou comment cuire le potimarron

Ajouter ensuite 10cl de bière Pelforth, puis laisser cuire à nouveau 10 minutes à couvert. Piquer le potimarron avec la pointe d’un couteau, il doit être cuit mais encore ferme. Si c’est le cas, le sortir de la cocotte et faire réduire le jus de cuisson.

Dans une poêle à part, faire revenir les champignons de Paris lavés et coupés en tranches. Couper le potimarron en petit dés.

Quand le jus de cuisson est très réduit, remettre le potimarron et les champignons dans la cocotte, rectifier l’assaisonnement et ajouter 5cl de crème de soja.

Monter les tourtes dans des cercles à dresser : beurrer les moules, disposer un grand cercle de pâte feuilleté dans le fond et sur les bords, remplir du mélange potimarron & champignons et ajouter un peu d’emmental rapé. Fermer avec un deuxième rond de pâte de la taille du cercle, souder les bords et faire une petite cheminée avec du papier suflurisé. Explications en vidéo ici. Dorer à l’oeuf.

Faire au cuire à 180°C pendant environ 30 minutes. Pendant ce temps là préparer le sirop de Pelforth : dans une casserole faire chauffer les 23cl de bière restant avec 40g de sucre jusqu’à ce qu’un sirop se forme.

Dresser sur une assiette et servir avec une Peforth bien fraîche ! (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
_______________________________________________________

Et voilà un bon plat d’automne qui vous rappellera l’ambiance chaleureuse des Pubs anglais !

Si cette recette vous a plu, laissez-moi un commentaire sur ce billet pour que je sois dans les 15 recettes examinées par le jury, Over-Mister adoooooore le restaurant Galopin il serait ravi d’y retourner si cette recette est sélectionnée !